Accueil » Métiers » TBRP GROUP : TRAVAILLER AUTREMENT ET SE RECENTRER SUR DES POINTS ESSENTIELS

TBRP GROUP : TRAVAILLER AUTREMENT ET SE RECENTRER SUR DES POINTS ESSENTIELS

TBRP GROUP : TRAVAILLER AUTREMENT ET SE RECENTRER SUR DES POINTS ESSENTIELS
Aménagement des lieux de vente
Aucun doute que cette crise sanitaire est maintenant un défi à relever pour les entreprises. Au-delà de l’aspect économique difficile, les entreprises doivent s’adapter à une situation inédite, se réinventer et se recentrer sur des points essentiels. Rencontre avec TBRP Group à ce sujet.
L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Comment avez-vous abordé la crise ?

TBRP : Nos récentes participations au salon Horloger de SHENZHEN en Chine ces 4 dernières années ainsi que le maintien de relations personnelles et professionnelles fortes en Chine nous ont éveillés très tôt à ce que cette crise allait représenter comme impact sur notre vie personnelle et économique. Dans un premier temps et afin de faire face à d’éventuelles pénuries, nous avons commencé à doubler nos commandes sur les produits asiatiques à la mi-février, à restreindre nos déplacements fin février et distribuer à nos salariés des kits de protection individuelle au tout début du mois de mars. Nos équipes ainsi préparées ont pu aborder les restrictions qui se sont succédées et les changements d’organisation pour maintenir un service client de qualité pendant toute la période de confinement avec un grand sens de la responsabilité, même si certaines familles de nos collaborateurs ont été directement touchées par le virus de manière bénigne bien heureusement.
Notre groupe a déployé en 2019 un système de visioconférence entre nos différents sites basés sur une architecture informatique entièrement hébergée. Le basculement de notre activité commerciale sédentaire sur un format en home office a été donc naturel pour nos équipes et nous a permis d’assurer le contact permanent avec notre clientèle.

L’OHB : Comment avez-vous préparé de votre groupe à la réouverture des magasins HBJO ?

TBRP : Avec beaucoup d’humilité devant une situation inédite à bien des égards. Notre clientèle couvrant l’ensemble des segments de la filière depuis l’artisanat, en passant par les manufactures jusqu’aux boutiques HBJO, nous n’avons jamais réellement arrêté nos expéditions même si le volume traité a baissé de manière très importante. La réouverture des magasins a été cependant, compliquée à aborder. Nous avions l’impression, jour après jour, de devoir réinventer la manière d’exercer notre métier.

L’OHB : Les mesures spécifiques pour lutter contre le Covid19, vous ont-elles obligé à réinventer votre manière d’exercer votre métier ?

TBRP : Oui, même si je ne sous-estime pas le choc de cette crise sanitaire sur nos entreprises avec la cohorte de difficultés auxquelles les entrepreneurs et leurs équipes doivent et devront faire face. L’une de nos équipes, spécialisée dans le travail du Plexiglass pour la fabrication de verres de montres incassables, c’est ainsi reconvertie à la fabrication de protections plexiglass anti-Covid pour nos magasins d’outillage et nos ateliers. Notre salut va passer partiellement par la réinvention de nos entreprises et de leurs services autour des changements que la crise va imprimer dans nos manières de travailler, de consommer, de se détendre…

L’OHB : Voyez-vous des raisons d’être optimiste ?

TBRP : L’affaire est difficile. Cependant nos métiers de l’horlogerie et de la bijouterie touchent à ce qu’il y a de plus précieux et de passionné en nous : apporter du plaisir aux gens qui nous sont chers. Au-delà des inévitables restrictions économiques, la dureté de cette crise a indéniablement resserré les liens entre les personnes séparées ou confinées, remis en lumière des liens familiaux quelques fois distendus par l’affolement du rythme de nos sociétés. Nous retrouvons là l’importance de nos métiers comme activité dite de première nécessité par le lien social qu’il tisse.

L’OHB : Pensez-vous que c’est une occasion, pour nos métiers de l’horlogerie et de la bijouterie, de se recentrer sur l’essentiel : la créativité et la responsabilité sociétale ?

TBRP : C’est là que tout commence. Cette pierre de voûte pour nos professions d’art qu’est la création n’est-elle pas démultipliée dans l’adversité ? Nombre de nos artisans ont mis à profit ces quelques semaines de retrait pour réinventer leurs concepts créatifs. Plus avant, les thèmes jusque-là relativement abstraits, de l’économie circulaire, de la Responsabilité Sociétale en Entreprise et de la relocalisation de nos fabrications vont devenir prioritaires pour un consommateur désormais avisé. Nos professions de l’horlogerie et de la bijouterie y sont prêtes par notre tissu de formations aux métiers d’art, de laboratoires, notre réseau de réparation finement réparti sur le territoire, l’effi cacité de nos fabricants, nos manufactures, nos réseaux de distribution et enfin la puissance de nos grandes marques de luxe.

L’OHB : C’est un « nouveau » challenge !

TBRP : Oui, mais nous avons la force collective pour nous y attaquer et l’esprit de rébellion pour en relever le défi . C’est ce qui va animer notre groupe d’entreprises dans le déploiement de services novateurs et ambitieux au service de notre clientèle pour les mois et les années à venir.

www.tbrp-group.com/presentation-groupe.html

Leave a reply