Accueil » Métiers » Laval : L’incontournable fournisseur des bijoutiers, joailliers et horlogers

Laval : L’incontournable fournisseur des bijoutiers, joailliers et horlogers

La société Laval, grossiste et distributeur de matériel destiné aux bijoutiers horlogers, figure parmi les acteurs incontournables du paysage du luxe depuis plus de 130 ans. Dirigée aujourd’hui par Catherine Laval, représentante de la 4ème génération à la tête de l’entreprise familiale, Laval joue un rôle prépondérant dans le bon déroulement de la vie des détaillants. Entretien avec Catherine Laval.

L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Comment est née la société Laval ?
Catherine Laval, PDG du groupe Laval :
En 1878, François Laval crée les Établissements Laval, spécialisés dans l’horlogerie et la fonderie. Ses fils Joseph et François poursuivent l’activité après la guerre de 14-18 en proposant des pièces détachées pour les horloges et les montres. En 1954, Dominique Laval modernise l’entreprise avec la rationalisation des références, l’introduction de nouveaux produits, de conditionnements puis la vente d’outillage. Mais en 1969, au début de la crise du quartz, Laval est contraint de diversifier son activité avec des écrins, des présentoirs, des étiquettes, des piles de montres pour les bijoutiers et d’autres produits précurseurs. Puis en 1971, Dominique Laval ouvre Selfor, rue Réaumur à Paris, le premier magasin de vente en self-service de produits nécessaires à l’activité des horlogers-bijoutiers. En 1978, les Établissements Laval quittent Paris, pour s’établir près de Tours dans un bâtiment qui depuis ne cesse de s’agrandir pour suivre le développement de l’entreprise.

L’OHB : Mais rien ne vous prédestinait à prendre les rênes de la société familiale ?
C. Laval :
Non effectivement. J’ai suivi une formation à l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art, puis j’ai dirigé pendant plusieurs années une société d’événementiel. Je créais cependant des produits pour Laval depuis 1997 en parallèle de mon activité. En 2005, les circonstances m’ont poussée à rejoindre l’entreprise familiale. Forte d’une expérience acquise en dehors du sérail, j’apporte à Laval mon sens de l’esthétique et de l’organisation, un goût des belles choses, et mon envie de toujours progresser. La création de nouvelles collections, comme la recherche constante de nouveaux produits sont essentielles à la bonne santé d’une entreprise.

L’OHB : Quelle est la situation de Laval aujourd’hui ?
C. Laval :
Nous avons développé notre activité de grossiste et distribuons les produits nécessaires à l’activité des Bijoutiers, Joailliers et Horlogers tels que : – écrins, présentoirs, emballages, étiquettes, piles. – outillage et accessoires indispensables à la création de bijoux pour les artisans horlogers-bijoutiers – apprêts or et argent, produits d’entretien pour les bijoux. – collections de bijoux en argent et or. – produits d’horlogerie et montres.

L’OHB : Comment gérez-vous la distribution ?
C. Laval :
Laval dispose d’une plateforme logistique installée en Touraine sur 6 000 m². Nous stockons et conditionnons près de 32 000 références, et plus de 500 colis partent chaque jour chez nos clients français et européens, pour la plupart artisans et horlogers-bijoutiers indépendants mais aussi des grands comptes. Nous nous développons à l’étranger, vers les pays de la communauté européenne.

L’OHB : Comment vous faites-vous connaître ?
C. Laval :
Nous avons une équipe de 8 commerciaux et 6 assistantes de vente. En plus de notre site internet géré par 5 personnes, nous éditons chaque année plusieurs catalogues qui rassemblent toutes nos références.

L’OHB : Quels sont vos points forts ?
C. Laval :
Laval est une société familiale à dimension humaine, à laquelle l’ensemble du personnel est très attaché. Nous sommes très réactifs. Une fois passées, les commandes sont livrées sous 24 h en France et 48 h pour les pays limitrophes. Sensibles à la mode et aux tendances, nous travaillons régulièrement sur de nouveaux projets de développement, pour proposer en plus des pièces classiques, des écrins, présentoirs et emballages adaptés à chaque saison. Avec notre équipe de designers nous avons conçu tout une gamme de papiers d’emballage et de sacs sur le thème de la Saint Valentin.

L’OHB : Pensez-vous à la transmission à la 5ème génération ?
C. Laval :
Pas encore. Plusieurs membres de la famille travaillent au sein de l’entreprise. Et mon fils, qui a monté son agence, s’occupe du design et de la direction artistique.N.K.