Accueil » Horlogerie » TWC : Des marques attractives et accessibles qui séduisent les Milléniales

TWC : Des marques attractives et accessibles qui séduisent les Milléniales

TWC débute l’année avec des collections originales et de belles offres dans chacune de ses différentes marques. La Saint Valentin, très appréciée des Milléniales, une génération romantique, ouvre 2019 avec des coffrets attractifs, de Clyda à Ted Lapidus, sans oublier Kerbolz la marque éthique en bois ou encore Paul Hewitt. Entretien avec Sandra Chamoin, Directrice marketing du groupe TWC.

L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Toutes les marques de TWC semblent influencées par la Saint Valentin ?
Sandra Chamoin : En effet. TWC réunit des marques attractives et accessibles, qui séduisent les Milléniales. Cette nouvelle génération, autonome, dynamique et ouverte sur le monde, apprécie la Saint Valentin, une fête qui a une résonance particulière auprès des jeunes gens romantiques. Devant cet engouement pour le 14 février, nous avons imaginé des coffrets dédiés à la Saint Valentin pour chacune de nos marques. Kerbholz lance un coffret composé d’une montre au bracelet interchangeable et d’un petit sachet de graines à planter. Clyda, Ted Lapidus, Amalys et Paul Hewitt proposent des coffrets Saint Valentin avec une montre et soit un second bracelet ou un bijou très charmant monté sur un lien de cuir.

L’OHB : A quels événements professionnels participerez- vous en ce début d’année 2019 ?
S. Chamoin : Nous participerons aux Journées d’Achats sur les péniches. C’est un rendez-vous incontournable avec les détaillants qui découvrent l’ensemble de notre offre le temps d’un événement convivial et professionnel.

L’OHB : Exposerez-vous à Baselworld ?
S. Chamoin : Non, cette année nous ne participons pas à Baselworld qui vit de nombreuses turbulences. Nous préférons nous concentrer sur des actions de marketing opérationnel, plus ciblées, et accompagner nos clients sur des événements dans leur magasin, des affichages, des habillages de vitrines et autres animations. Nous allons aider les détaillants à faire venir les clients dans leurs boutiques en leur apportant notre savoir-faire, dans des opérations de marketing direct ou d’animations merchandising. Notre challenge 2019 consiste à être plus proche du consommateur et de créer un véritable lien avec les différentes marques que nous distribuons, Paul Hewitt, Amalys, Cerruti, Breil, Jean Paul Gaultier, Kerbholz, ou nos marques en propre comme Clyda et Thirsty.

L’OHB : Quelles sont les nouveautés importantes de vos marques ?
S. Chamoin : Breil lance un nouveau concept de bijoux, The New Snake, un véritable retour au thème iconique de la marque. Très flexible, ce bijou s’enroule autour du poignet ou du cou comme un serpent. Composé d’acier et d’aluminium, il est très souple et très malléable, facile à manipuler, il s’adapte à toutes les formes ; à chacun de créer une nouvelle façon de le porter. Il se décline en quatre couleurs : argent, doré, or rose, ou noir, et en deux tailles. Son prix très abordable à 89 euros et 99 euros, en fait l’accessoire indispensable de toutes les tenues. Jean-Paul Gaultier continue à développer la marinière, l’un des symboles de la marque du couturier. Sa nouvelle montre, Vice Versa avec un cadran brodé, est montée sur un bracelet cuir réversible très tendance. Ce bracelet utilisable recto verso propose une nouvelle alternative au bracelet interchangeable. Le modèle Double Jeu se décline cette saison sur une nouvelle maille de bracelet aux finitions plus vintage et glamour dans les coloris noir, doré, argent ou or rose.
La montre Bouquet final de Jean-Paul Gaultier suggère une autre façon d’offrir des fleurs, avec un cadran à l’impression craquelée très réussie. Kronaby, la montre suédoise connectée se décline en quatre lignes aux belles proportions. Elle rend hommage à l’horlogerie traditionnelle tout en l’associant aux technologies intelligentes pour proposer des modèles beaux et utiles. Elle touche une clientèle sensible au design épuré, et à l’esprit écologique venu d’Europe du Nord.
L’OHB : Chronométreur officiel de la Route du Rhum avec Yema, vous occupez une place de choix dans le domaine du monde nautique.
S. Chamoin : Oui en effet. Les 89 montres qui ont fait la route du Rhum à bord des voiliers seront vendues avec leur certificat de route. Cet événement sportif a apporté une belle visibilité à la marque, grâce notamment à un stand dans le village au départ de la course à Saint Malo. Une Édition limitée numérotée de la Yachtingraph a d’ailleurs été développée à cette occasion. La N°1 a été remise au vainqueur de la course, Francis Joyon.

L’OHB : Poursuivrez-vous un partenariat avec le monde des courses ?
S. Chamoin : Sans doute. Nous sommes en cours de réflexion et de discussion à ce sujet.

L’OHB : Votre marque en propre, Thirsty Watch se développe bien ?
S. Chamoin : Oui, ludique et impertinente, elle s’inspire de la mode et s’habille de tartan. Avec ses imprimés symboles des différents clans écossais, elle rend hommage à l’Écosse et à Vivienne Westwood, la créatrice anticonformiste qui s’est emparée de la culture punk londonienne pour la désacraliser. À 6h elle laisse apparaître un blason représentant le symbole des différents clans écossais. La couleur au dos rappelle la teinte dominante du bracelet, rouge, jaune, vert ou violet, à partir de 129 euros. N.K.

Contact : Tél. : 03 81 68 37 77