Accueil » Horlogerie » Horlogerie : ROUTINE, MADE IN FRANCE

Horlogerie : ROUTINE, MADE IN FRANCE

Horlogerie : ROUTINE, MADE IN FRANCE
Fondée en 2016, Routine s’engage en faveur d’une relocalisation des savoir faire horlogers sur le territoire français. Une véritable mission pour son fondateur, qui relève le défi d’une montre française fabriquée en France. Un pari réussi pour une marque qui s’enrichit et progresse au fil des collections.

Après un lancement réussi en 2018, Routine développe sa gamme au rythme de la relocalisation de la filière horlogère. Sa première collection qui avait rencontré les clients et le succès, présentait des cadrans décorés par tampographie, une technique artisanale dont l’expertise a été retrouvée.
Cette année une finition soleillée, très élégante avec ses jeux de lumière, vient agrandir la collection.

Pour lutter contre une délocalisation massive

« Relocaliser en Franche-Comté une filière horlogère durable », un défi que s’est lancé Routine afin de relocaliser toutes les étapes de la fabrication de ses montres sur le territoire français. De l’usinage des boîtes à l’assemblage des mouvements en passant par la fabrication des aiguilles et des cadrans, chaque étape est issue du savoir-faire des derniers artisans et industriels horlogers français. À travers ce projet, Routine défend une vision du monde plus équitable, qui redonne du sens à l’économie locale.

Des cadrans fabriqués en France

Depuis 2018, Florian Chosson, fondateur et créateur de Routine, sillonnait l’arc jurassien à la recherche d’un partenaire pour relocaliser la fabrication des cadrans de montres en France. Élément essentiel dans une montre, le cadran se positionne comme un composant stratégique pour la valorisation de l’artisanat français à l’international. En effet, la fabrication des cadrans en France avait disparu en 2000, au profit d’une production massive en Asie, tandis que la Suisse, concentrée sur la Haute Horlogerie Swiss Made, réduisait ses volumes et le nombre de ses soustraitants.

Après plusieurs mois d’échanges, de prototypages et d’incertitudes avec différents partenaires, c’est avec un fabricant d’aiguilles de montres implanté à Morteau depuis 1907, que le projet s’est monté. De la fabrication des aiguilles à celles des cadrans, il n’y a qu’un pas que la société La Pratique a décidé de franchir avec Routine. En effet, certaines machines peuvent être utilisées dans les deux processus de fabrication, offrant une légitimité au projet.

« C’est une chance incroyable que d’avoir l’appui technique d’une structure locale bien installée, qui possède déjà un savoir-faire exceptionnel. »

Une collection séduisante

Des montres Routines sont imaginées pour les hommes comme pour les femmes. A quartz, équipées d’un mouvement Rhonda, elles existent
dans deux formats en 36 et 40 mm de diamètre, et dans deux collections.
L’Origine, sobre avec ses 3 aiguilles dont une trotteuse qui traverse le cadran et la Radar conçue comme un palindrome avec ses aiguilles qui s’étirent et se jouent du temps.
Les prix des montres Routine s’étalent entre 345 et 445 euros. En cours d’implantation, elles sont vendues en ligne et plus tard chez les détaillants. N.K.

https://routine.fr/

Leave a reply