Accueil » Horlogerie » BWD Distributeur des marques Fiyta, a.b.art, Jonas & Verus, Emile Chouriet et Beijing en France

BWD Distributeur des marques Fiyta, a.b.art, Jonas & Verus, Emile Chouriet et Beijing en France

BWD Distributeur des marques Fiyta, a.b.art, Jonas & Verus, Emile Chouriet et Beijing en France
Fiyta - montre de plongée
BWD (Bordeaux Watches Distribution) évoque pour l’Officiel Horlogerie & Bijouterie le développement de ses marques phares sur le marché français et les liens étroits qu’il entretient avec ses détaillants. Toujours très active, la marque Fiyta lance régulièrement de nouveaux modèles.
L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Quelles sont les marques distribuées par BWD ?

DENIS CRAM : Nous distribuons avec succès Fiyata et a.b.art. Nous poursuivons le développement de la marque Fiyta, portée par l’un des plus puissants groupes chinois, dont AVIC est l’actionnaire principal. Fondé en 1987 à Shenzen et coté en bourse, le groupe Fiyta est rapidement devenu l’un des acteurs majeurs du marché horloger chinois avec une double activité de fabricant et de distributeur. Il réalise un CA de plus 3 milliards de dollars avec la distribution tandis que la production génère un CA de 700 millions de dollars. Sa marque Fiyta se positionne en entrée de gamme des marques de luxe suisses vendues notamment dans ses 4 500 points de vente.

L’année 2020 a été une année exceptionnelle pour le groupe Fiyta qui a accru de 150 % son activité en Chine.

En effet, la clientèle chinoise qui n’a pas voyagé en Europe cette année, n’a cependant pas restreint ses dépenses. Elle, qui avait pris l’habitude d’acquérir des montres lors de ses déplacements à l’étranger, a reporté ses dépenses horlogères sur les sites de vente en ligne et dans les points de vente de son territoire domestique. Pour accompagner la crise et faciliter la consommation, le groupe Fiyta n’a pas hésité à acquérir un site de e-commerce, sur lequel il propose toutes les marques horlogères de luxe. En France, malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, l’activité commerciale de Fiyta se poursuit avec une centaine d’implantations à ce jour.

L’OHB : Les bijoutiers français apprécient toujours le style des montres Fiyta ?

D. CRAM : Assurément. Mais en ces périodes difficiles, les détaillants ont avant tout vendu et écoulé leur stock, avant de repasser des commandes de toute la gamme. Dans l’ensemble ils agissent avec prudence et se sont contentés de réassorts de petites quantités, mais réguliers.

L’OHB : Comment se développe a.b.art ?

DENIS CRAM : Le style sobre et graphique de la marque continue à séduire les consommateurs. Fabriquées en Chine par Fiyta, les nouvelles collections conservent l’esprit Bauhaus qui a fait tout le succès d’a.b.art. Même si le design évolue, les lignes récentes proposent des montres baguette, chics et minimalistes. Entre leur forme rectangulaire, leur fi ne lunette et leur cadran soleillé décliné en différentes teintes, rouge, bleu, blanc, noir ou doré, la marque travaille l’allure épurée et élégante de ses modèles. Le cadran sans index, animé uniquement par deux aiguilles et la signature a.b.art à 5 heures donne à cette montre un esprit couture. Les lignes baguette, très allongées, accentuent le côté féminin et précieux de la montre.

L’OHB : Lancerez-vous la marque Bejing cette année ?

DENIS CRAM : Le développement de la marque Bejing en France est laissé en suspens pour l’instant. Mais avec son potentiel, ses qualités et son histoire, elle a été fondée par Mao Tsé Tung, elle s’impose comme un des joyaux du groupe Fiyta. Manufacture d’état historique de la République populaire de Chine, elle est réputée pour ses tourbillons Maison de très belle facture. Dans l’immédiat, les rééditions de la montre de Mao sont vendues sur le site du concept store Horel à Bordeaux.

L’OHB : Comment évoluent les marques Emile Chouriet et Jonas & Verus ?

DENIS CRAM : La distribution de la marque suisse Emile Chouriet a été reprise par Fiyta et cette nouvelle organisation va certainement lui ouvrir de nouvelles opportunités de développement. Jonas & Verus se vend bien. Son style fashion et son prix accessible en font un excellent produit d’appel.

L’OHB : Quelles sont les nouvelles collections lancées en 2021 ?

DENIS CRAM : La gamme féminine s’étoffe avec de nouvelles Clover, redesignées et développées dans des teintes différentes. Dans le domaine de la plongée, la très attendue « Dragon Hole », est étanche à 301,75 m, un détail qui correspond à la profondeur de la fosse qui a donné son nom à la ligne. La ligne Extrême, associée au monde automobile et à la vitesse, a été revisitée, tandis que l’emblématique Photographer a été rajeunie. Les aéronautiques 2021, à l’esprit Pilote, sortent en juin.

L’OHB : Quel est l’état d’esprit de la marque Fiyta ?

DENIS CRAM : Malgré la pandémie, la Chine a réalisé une excellente année 2021. Les marques suisses ont très bien vendu leurs produits, tandis que Fiyta a doublé son CA. Forte de ces succès, Fiyta lance régulièrement de nouveaux modèles et espère poursuivre l’implantation de ses montres, aussi qualitatives que diversifiées.

L’OHB : Exposez-vous en septembre à Paris ?

Denis Cram : Oui, si les contraintes liées à la crise sanitaire le permettent enfin, nous présenterons toutes nos marques au Fashion Paris Show à Paris place Vendôme en septembre 2021. N.K.

https://bwd-france.com/

Leave a reply