Accueil » Events & salons » WATCHES & WONDERS 2020, VERSION DIGITALE

WATCHES & WONDERS 2020, VERSION DIGITALE

Vacheron Constantin fiftysix
Vacheron Constantin fiftysix
Le premier salon Watches & Wonders Geneva aurait dû ouvrir ses portes le 25 avril 2020. Mais la crise sanitaire mondiale en a décidé autrement, transformant cet événement tant attendu en un rendez-vous digital inédit.

C’est une première dans le monde horloger, mais espérons- le, une dernière. Alors que le salon Watches & Wonders confirmait son annulation, le digital a pris le relais, inaugurant aux mêmes dates un événement horloger online.
Ce rendez-vous 100 % digital a permis de découvrir les nouveautés à travers les images. Même si un tel salon ne rend pas tous les détails d’une montre, ses finitions, ses proportions, son ergonomie et le jeu des matières, il permet déjà d’en appréhender l’essentiel, avant de pouvoir mieux faire, une fois la crise passée et le virus terrassé.

Cette année aucune tendance globale ne se détache du salon, à part peut-être un esprit sport chic qui se distingue dans les montres sportives à bracelet intégré. Mais dans l’ensemble chaque marque horlogère s’est attachée à travailler son univers pour mieux affirmer son style.

Le bracelet intégré des montres sportives

Lorsque le premier maillon du bracelet fusionne avec la boîte, il donne à la montre une impression de puissance, un côté sportif et volontaire, totalement assumé. Incarné par l’emblématique Royal Oak née dans les années 70 sous le crayon de Gérald Genta, cet esprit sport chic, avantgardiste à l’époque, a traversé les décennies et inspiré quelques collections 2020. La Santos-Dumont de Cartier, créée en 1904 pour l’aviateur Alberto Santos-Dumont, n’est pas une nouveauté, mais sa déclinaison 2020 enrichie d’une pièce XL de 47,5 mm à la boîte intégrée en acier au revêtement ADLC noir lui donne un autre look.

Avec Odysseus, A.Lange&Söhne change de style. En optant pour une montre à bracelet intégré en or gris, elle s’approprie une allure plus décontractée, sans oublier pour autant son esprit Haute Horlogerie. H.Moser&Cie connu pour ses recherches de cadrans épurés à l’extrême, s’est également laissé séduire par le bracelet intégré qui donne à son imposante Streamliner Flyback Chronograph au boîtier coussin, une ligne tout à fait remarquable.

Quant à Laurent Ferrier, le bracelet intégré qui équipe son Grand Sport Tourbillon de 44 mm, tranche radicalement avec ses créations classiques habituelles.

Le passé guide le présent

Pour célébrer les 70 ans de la Luminor et de son composant lumineux qui a donné son nom à sa gamme emblématique, Panerai dévoile trois nouvelles Luminor Marina garanties 70 ans. Toujours avant-gardiste, la marque interprète l’avenir de l’horlogerie avec un modèle Luminor Marina innovant, façonné dans un nouveau composite haute technologie, constitué de fibres minérales de basalte 60% plus légères que l’acier et testées dans l’aéronautique, le fibratech.

Cartier, jamais en panne d’inspiration, maîtrise l’art de se réinventer. La forme graphique de Pasha, Santos-Dumont revisitée, la Tank asymétrique qui étire son rectangle d’origine tout en décalant les chiffres de 30°, la gourmette qui se transforme en montres Maillon en sont la preuve indubitable.

Fidèle à son image, Hermès poursuit ses rêves, à mi-chemin entre poésie et haute horlogerie, offrant à son « Arceau L’Heure de la Lune » un cadran incrusté de météorites où les satellites de l’heure et de la date flottent au-dessus de lunes hémisphériques.

Vacheron Constantin décline sa Fiftysix dans un cadran aux tonalités brun chaud, tandis que ses précieuses pièces les Cabinotiers illustrent son talent de créateur d’horlogerie d’exception. Dans la gamme des records, Piaget détient cette année celui de la montre mécanique la plus fine avec 2 mm d’épaisseur.

Sensible à l’esprit vintage, Montblanc développe sa collection 1858 avec chronographe monopoussoir et sa gamme Héritage au cadran vert dans un style année 50.

Même diffusé en digital, le salon Watches & Wonders reste digne de l’inventivité et de la créativité de la Haute Horlogerie. N.K.

www.watchesandwonders.com

Leave a reply