Accueil » Events & salons » JEAN VENDOME, ARTISTE JOAILLIER

JEAN VENDOME, ARTISTE JOAILLIER

JEAN VENDOME, ARTISTE JOAILLIER
Du 30 septembre au 18 décembre 2020, L’École des Arts Joailliers à Paris, ouvrira une nouvelle exposition dédiée à l’art, à travers la découverte des créations de Jean Vendôme. Artiste inclassable, unique en son genre, il a su créer son propre style, identifiable et audacieux, qui s’exprime dans des réalisations très avant-gardistes et hors du temps.

Très original, le parcours de Jean Vendôme est celui d’un génie solitaire, réfractaire aux modes et aux courants. Ses bijoux de caractère, à l’équilibre étudié dont les proportions reposent sur le nombre d’or, expriment ses élans, ses recherches et son caractère impétueux. Une création signée Jean Vendôme garde sa part de mystère.

Elle peut apparaître tout à la fois simple et sophistiquée, puissante et déliée, baroque mais design, construite et déconstruite, pour finalement approcher la perfection.

Jean Vendôme ou la quête créative

Ohan Tuhdarian, qui prit très rapidement le nom de Jean Vendôme, n’a eu de cesse d’innover et de réinventer les codes de la joaillerie classique pendant 67 ans de création, de sa première collection en 1950 à sa dernière réalisation en 2017.

Avec un talent protéiforme, il s’est construit un univers singulier, ponctué de réalisations originales, d’épée d’académiciens et de créations joaillières et artistiques, à l’apparence épurée. Il est l’un des premiers à avoir osé utiliser des pierres fines avec des matières précieuses, des matériaux organiques, alors que la place Vendôme se voulait pure et classique. Autodidacte, il a acquis rapidement une technique joaillière très aboutie, sans jamais trahir les pierres. Pionnier du bijou moderne, son approche originale le place entre le concepteur de bijou d’artiste et le créateur de pièce de haute joaillerie.

L’exposition qui lui rend hommage illustre sa dimension de visionnaire. 130 bijoux seront réunis, issus de collections privées, et de collections publiques telles celles du Musée des Arts Décoratifs ou du Museum of Fine Arts de Boston. L’épée de l’académicien Roger Caillois, sera exceptionnellement prêtée par le Musée des Confluences de Lyon.

Les bijoux exposés donnent quelques clefs pour mieux comprendre son large éventail créatif, toujours à la recherche de formes novatrices. Influencé par les mouvements artistiques de la seconde moitié du 20ème siècle, il a voulu adapter la joaillerie à la femme moderne et libérée des années 70.

Le cinétisme pop, le rêve spatial, l’architecture avec ses tours et ses gratte-ciel, la course à la verticalité, s’expriment dans la géométrie de ses bagues. Dans les années 80, il est séduit par les agates et les quartz qui jouent avec le métal mat et brillant. Ses années 90 sont marquées par l’emploi de minéraux aux couleurs de plus en plus fortes, qui invitent aux rêves. Sculpteur, alchimiste, joaillier, Jean Vendôme laisse une trace unique dans l’histoire du bijou. N.K.

www.museedesconfluences.fr

Leave a reply