Accueil » Bijouterie-Joaillerie » LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : L’ESPRIT SOLIDAIRE AU CŒUR DES CONTRAINTES SANITAIRES

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : L’ESPRIT SOLIDAIRE AU CŒUR DES CONTRAINTES SANITAIRES

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : L’ESPRIT SOLIDAIRE AU CŒUR DES CONTRAINTES SANITAIRES
Devant les contraintes imposées par la crise sanitaire, les Nouveaux Bijoutiers s’organisent pour garder intact cet esprit solidaire qui anime les membres du groupement. Mails, appels réguliers, visio-conférences, soutiens des partenaires, rendez-vous individuels dans les bureaux d’Angoulême, les Nouveaux Bijoutiers multiplient les actions autorisées pour alimenter le moral de ses adhérents et conserver l’équilibre du groupement.
L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Comment travaillez-vous avec les contraintes actuelles imposées par la crise sanitaire ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Nous faisons le maximum pour garder ce lien si précieux qui réunit tous les adhérents du groupement. Les rendez-vous et les visites aux détaillants ont été remplacés par des mails, des coups de téléphone, des messages réguliers pour que les bijoutiers ne se sentent pas trop isolés au cœur de la pandémie.

L’OHB : Comment avez-vous organisé vos réunions régionales ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Nous avons été obligés de transformer nos réunions habituelles en visio-conférences. Le partage et les échanges sont essentiels au maintien de notre structure, c’est pourquoi devant l’impossibilité de nous réunir, nous avons tenu toutes nos réunions via internet.

L’OHB : Combien de personnes assistent à ces réunions ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Nous rassemblons une dizaine de personnes, ravies de se retrouver, même à travers le filtre de l’écran.

L’OHB : Vos adhérents ont-ils le moral ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Oui, ils résistent aux circonstances. Mais le plus difficile reste sans aucun doute l’inquiétude devant un avenir que l’on ne maîtrise pas.

L’OHB : Comment s’organise le travail de l’équipe des Nouveaux Bijoutiers ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Chaque personne est isolée dans son bureau. Mais à notre grand soulagement, nous n’avons eu à déplorer aucun cas grave et tout le monde se porte bien au sein de l’équipe. Nos rendez-vous avec les fournisseurs se déroulent en général en visio-conférence, tout comme les présentations de collections.

L’OHB : Quel est votre planning pour l’année 2021 ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Nos rendez-vous annuels se tiendront comme à l’accoutumée, mais ils auront lieu pour la plupart en distanciel. Néanmoins, le prochain conseil d’administration des Nouveaux Bijoutiers se déroulera en avril, à Angoulême, mais toujours dans le respect des règles sanitaires. Quant aux bijoutiers, ils vivent au rythme des événements qui ponctuent l’année. Après la saint Valentin, soutenue par une bonne communication, la distribution de flyers et des affiches, ils préparent des collections dédiées aux enfants. Ces bijoux, entre les médailles de baptême, les gourmettes et les pièces ludiques et colorées, donnent envie de faire plaisir aux petits. Une peluche hibou est offerte à chaque bijou vendu, dans la limite des stocks disponibles. En juin, la fête des Mères suivie de la fête des Pères se célèbrent également avec des bijoux.

L’OHB : Comment se portent les adhérents Nouveaux Bijoutiers ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Dans l’ensemble, ils vont bien, mais leur moral est soumis à rude épreuve. Les bijoutiers implantés en centre-villes sont privilégiés par rapport aux détaillants de centres commerciaux qui ont souffert de la fermeture des grandes surfaces. Les fêtes de fi n d’année se sont très bien déroulées pour certains d’entre eux qui ont réussi un excellent mois de décembre. Heureusement nous n’avons aucune fermeture de magasin à déplorer dans notre réseau.

L’OHB : L’absence de salon est-elle un souci pour les Nouveaux Bijoutiers ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Oui, assurément. Les salons permettent des rencontres avec de futurs adhérents, ils intensifient les relations avec les partenaires, et assurent l’entretien des liens privilégiés avec les bijoutiers et les fournisseurs que l’on rencontre régulièrement à cette occasion.

L’OHB : Comment préparez-vous l’avenir ?

LES NOUVEAUX BIJOUTIERS : Nous réfléchissons beaucoup à l’après-Covid car cette crise va certainement modifier les attentes de la clientèle, la consommation et les codes de la vente. Pour conserver ce lien très important avec nos clients, nous allons refaire des jeux concours. Le premier, lancé lors du premier confinement, avait remporté beaucoup de succès. Il avait également offert aux bijoutiers l’occasion de remettre le cadeau dans leur boutique. Une action appréciable en cette période en défi cit de relation humaine et de lien social. N.K .

www.nouveauxbijoutiers.fr/mariage/

Leave a reply