Accueil » Bijouterie-Joaillerie » LE KIT MATÉRIEL POUR LE BIJOU ÉTERNEL DISTRIBUÉ EN EXCLUSIVITÉ PAR SCHWARTZMANN FISSEAU COCHOT

LE KIT MATÉRIEL POUR LE BIJOU ÉTERNEL DISTRIBUÉ EN EXCLUSIVITÉ PAR SCHWARTZMANN FISSEAU COCHOT

LE KIT MATÉRIEL POUR LE BIJOU ÉTERNEL DISTRIBUÉ EN EXCLUSIVITÉ PAR SCHWARTZMANN FISSEAU COCHOT
Proposez l’éternité d’une émotion à votre clientèle. C’est possible grâce au matériel ORION distribué en exclusivité par Schwartzmann Fisseau Cochot. Explications d’Olivier Dumoulin.
L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Qu’est-ce qu’un bijou éternel ?

OLIVIER DUMOULIN : Il est conçu pour durer toute la vie. Tout comme un tatouage est gravé à jamais sur la peau, le bijou est soudé à même le poignet ou la cheville, d’où il ne peut être retiré sans le rompre volontairement avec un outil. Sa présence signifie un engagement indéfectible pour une personne et la preuve visible aux yeux de tous de ce lien infini d’amitié ou d’attachement.

L’OHB : Le bijou éternel est-il une tendance forte ?

O. DUMOULIN : Les jeunes générations sont à la recherche de preuves d’attachement fortes. Les millions de requêtes effectuées avec le terme anglo-saxon de Permanent Jewelry, sur les réseaux sociaux du monde entier, en attestent. Elles sont la preuve d’un mouvement solide qui répond également au besoin incessant de nouvelles tendances dont la mode est gourmande. Née il y a quelques années aux USA, la demande en bijou éternel n’a cessé de s’amplifier. En France, où elle est restée confidentielle à ses débuts dans les boutiques Flagship, elle est maintenant une tendance forte.

L’OHB : Comment se matérialise cette promesse d’éternité ?

O. DUMOULIN : De manière très simple, il s’agit de rattacher les deux bouts d’une chaîne par quelques points de soudure sur un anneau de jonction afin que le bijou reste sur le corps pour toujours. Il est impossible ensuite de le retirer sans l’aide d’une pince ou sans rompre la chaîne. Fait à même le corps, l’utilisation d’un simple pad de cuir permet de protéger la peau de tout risque, le bijou pouvant être touché quelques secondes seulement après la réalisation du point de soudure. Les principaux intérêts de la technique sont évidents. Ne plus avoir peur de perdre le bijou en se déshabillant ou de se le faire voler. Par ailleurs, ce moment solennel d’engagement et de fidélité est aussi une belle histoire à raconter et une expérience unique que le bijoutier offre à son client en boutique.

L’OHB : Quelles raisons peuvent pousser un ou une cliente à faire un tel choix ?

O. DUMOULIN : Les raisons sont nombreuses et liées par exemple au mouvement grandissant des tatouages. De plus, la symbolique du bijou éternel est forte et va puiser dans des racines profondes de l’individu : vouloir être unique, oser la preuve de son attachement perpétuel à un amour ou à une amitié ou encore rechercher la différence, voire l’audace. Mais à la différence du tatouage, qui ne peut jamais totalement être enlevé si on a un regret, le bijou éternel peut être retiré si nécessaire. Sans douleurs ni traces. En effet, certaines circonstances, comme des tests médicaux (IRM, etc..), peuvent obliger à couper temporairement le bijou afin de les effectuer en toute sécurité.

L’OHB : Quels sont les outils techniques à mettre en place ?

O. DUMOULIN : Le matériel ORION de soudure à l’aide d’une pointe en carbure de tungstène (procédé TIG) est très facile à déployer dans l’environnement d’un point de vente. Compact et facile d’utilisation, il permet de relier les anneaux de jonction d’une chaîne par quelques points de soudure, le temps d’un clignement de l’œil sans même effectuer d’apport de métal. Le choix de la chaîne est important pour proposer une prestation de qualité. Les chaînes arborant une forme trop compliquée ou proposant une finition de surface plaquée ou rhodiée seront à éviter. De même, les chaînes très fines devront utiliser un anneau de jonction en fonction du modèle choisi. Les chaînes en argent ou en or massif 9 carats avec des maillons simples sont idéales pour cette technique. Faciles à assembler par quelques points de soudure, elles sont aussi très robustes à l’utilisation.

L’OHB : Parlez-nous des modèles proposés en exclusivité par Schwartzmann Fisseau Cochot.

O. DUMOULIN : Les modèles ORION 150 et 100C, équipés d’une binoculaire de qualité et reliés à une bouteille de gaz neutre (argon) permettront de travailler les chaînes les plus fines pour présenter ce nouveau service en boutique. Ces équipements offriront par ailleurs la possibilité d’effectuer tous les travaux de réparation en atelier (réparation de chatons, mise à taille de bagues et alliances, etc.) et même des travaux de création. Le Modèle MPULSE plus abordable en termes de coût, sera la solution la plus adaptée pour un déploiement rapide de la technique sur des maillons plus massifs. Le bijou éternel peut attirer une clientèle différente, plus jeune, et provoquer des ventes additionnelles liées à cette tendance. Le retour sur investissement en sera plus rapide et aisé. D’autant que Schwartzmann Fisseau Cochot propose sur une base leasing 36 mois, un kit de démarrage bijou éternel pour les appareils ORION 150S (mensualités de 155 €/Mois), 100C (mensualités de 128 €/Mois), ou MPULSE (mensualités de 75€/Mois). M.T.

Contact : Olivier Dumoulin
Tél : 07 78 26 86 23 olivier.dumoulin@schwartzmann.com

https://www.schwartzmann.com/article/2668428

Leave a reply