Accueil » Bijouterie-Joaillerie » Institut de bijouterie de Saumur : Un apprenti de l’Institut lauréat du prix Jacques Lenfant 2018

Institut de bijouterie de Saumur : Un apprenti de l’Institut lauréat du prix Jacques Lenfant 2018

Cette année, le prestigieux prix Jacques Lenfant a été décerné à un apprenti en sertissage de l’Institut bijouterie de Saumur. Preuve, s’il en faut, que l’apprentissage en bijouterie, lorsqu’il est conjugué au talent, mène aux plus hautes marches du métier. Interview du lauréat Victor Prado Mendoza et de la responsable de l’Institut de bijouterie, Valérie Giraud.

L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Est-ce que le parcours professionnel précédant votre apprentissage à Saumur vous avait préparé à ce concours ?
Victor Prado Mendoza : Pas spécialement ! Je suis filigraniste depuis l’âge de 14 ans, et ce n’est qu’en 2016, que j’ai démarré une formation en joaillerie à l’école de Saint-Amand Monrond, complétée par un CAP en sertissage à l’Institut de Saumur en 2018. C’est là que tout a commencé : la découverte de ce concours dont l’esprit m’a séduit et la rencontre avec un professeur qui m’a encouragé à participer. Après, il faut s’y mettre !

L’OHB : La préparation à ce concours demande environ 400h en six mois, en plus du temps de travail normal, quelle était votre motivation personnelle pour vous lancer dans un tel challenge ?
V-P-M : Une fois la décision prise de participer à cette épreuve, tout votre temps libre, les week-ends, le soir, la nuit, et même les quelques minutes d’un café le midi, sont consacrés au projet. Impossible de faire autrement, ensuite, j’avais envie de réaliser une pièce complexe, inédite, un bijou démontable et transformable : une broche qui pouvait devenir pendentif ! Cela représentait un défi technique, une prise de risque qui m’obligeait à aller plus loin, à développer une expertise nouvelle. L’idée me passionnait et d’ailleurs, c’est l’aspect novateur du concept de la pièce démontable qui a été retenu par le jury.

L’OHB : L’Institut de Bijouterie de Saumur est aujourd’hui l’un des pôles de formation en bijouterie le plus important de France. Faites-vous des efforts spécifiques pour attirer les élèves ?
V. Giraud : Nous essayons simplement de développer des formations en lien direct avec les attentes et les évolutions du métier, en inscrivant au programme les compétences et les matériels nécessaires aux aspects nouveaux de la profession. Tous nos enseignants sont des professionnels en activité, qui ont à coeur de transmettre leur expérience et la culture de l’excellence, comme le professeur de sertissage de Victor qui a été Meilleur Ouvrier De France. M.T.
Contact :
Valérie GIRAUD Responsable Institut de Bijouterie Tél. 02 41 83 53 83 valerie.giraud@maineetloire.cci.fr