Accueil » Bijouterie-Joaillerie » GL Paris : Saunier, nouvelle marque au savoir-faire et fabrication made in France

GL Paris : Saunier, nouvelle marque au savoir-faire et fabrication made in France

GL Paris : Saunier, nouvelle marque au savoir-faire et fabrication made in France
Entretien avec Eric Lefranc, Président de Renaissance Luxury Group et
Quentin Le Gallo, Directeur de GL Paris.
Depuis sa reprise en 2014 par le groupe Renaissance d’Eric Lefranc, GL Bijoux devenu la maison Altesse relève de nouveaux défis. Après le succès retentissant de ses « Georgettes », un concept original et novateur, le fabricant de bijoux plaqués or poursuit ses projets de développement avec le lancement d’une nouvelle marque.

Réputé pour la qualité de ses produits et services, accrédité des labels « Entreprise du Patrimoine Vivant » et « Joaillerie de France », le groupe crée, commercialise, et distribue ses marques en propre : Les Georgettes by Altesse implantées dans plus de 60 pays dans le monde et sa nouvelle marque, Saunier, destinée dans un premier temps au marché français.

Son entité de fabrication, située au cœur de « la vallée du bijou » en Ardèche, emploient plus de 150 ouvriers passionnés, maîtrisant un savoir– faire exceptionnel transmis de père en fils depuis trois générations.

L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Vous lancez une nouvelle marque de bijoux. Comment les différentes marques du groupe se positionnent-t-elles les unes par rapport aux autres ?

ERIC LEFRANC – PDG DE RENAISSANCE LUXURY GROUP : Cette année, nous regrouperons l’ensemble de nos collections argent et plaqué or, au sein d’une nouvelle marque de bijou que nous avons appelé Saunier, du nom de la rue dans laquelle est établi notre atelier de fabrication en Ardèche. Ce nom chargé de sens rappelle la longévité de notre histoire et évoque, par son lien avec la manufacture, toute la valeur de notre savoir-faire et notre originalité. Unique en son genre notre manufacture et ses 150 ouvriers est la dernière usine de fabrication de bijoux en France.

Dorénavant au sein de notre groupe, nous développons deux marques : Saunier et Les Georgettes. Le spectaculaire développement des Georgettes a monopolisé toute l’attention de l’entreprise sur les dernières années. Aujourd’hui nous abordons 2020 avec une nouvelle organisation de nos deux marques, qui sont gérées par des équipes dédiées.

L’OHB : Quelles sont les caractéristiques de la marque Saunier ?

ERIC LEFRANC : Intemporelle et contemporaine, avec une forte identification française et classique.

QUENTIN LE GALLO : Nous avons voulu créer une marque de bijoux avec du sens. Véritable vestiaire de la bijouterie, Saunier revisite les classiques : joncs, créoles, chevalières et colliers, les réactualisent tout en conservant leur intemporalité, au-delà des modes et des courants. Les bijoux Saunier sont créés et fabriqués pour durer et se transmettre, à contrecourant de la prolifération de la bijouterie jetable.

L’OHB : Quelle est la composition des bijoux Saunier ?

QUENTIN LE GALLO : Les bijoux Saunier sont réalisés en plaqué or, en argent 925, en nacre et oxyde de zirconium. Leur prix de vente oscille entre 30 et 100 €.

L’OHB : Quelle est la particularité de Saunier ?

QUENTIN LE GALLO : Saunier est une marque engagée pour la qualité, la préservation des savoir-faire et l’amour du travail bien fait dans les règles de l’art. Nous avons pour ambition de sensibiliser les consommateurs sur les détails qui font notre différence.

Les bijoux Saunier sont nés d’un savoir-faire ancestral dont nous sommes très fiers. Ils sont créés pour résister au temps aussi bien par le style que la qualité. Nous revisitons de façon moderne les incontournables de la bijouterie, jonc, créole, chevalière, avec une attention portée à la réalisation, au design et au prix juste ce qui a toujours fait partie de l’ADN de la Maison.

Dans un style sobre, épuré, contemporain, Saunier propose des lignes de joncs, de créoles, de médailles et de chevalières.
Préservation et défense des savoir-faire tels que le tréfi lage, l’estampage, le tricotage de chaîne, le diamantage et le poli mains participent à créer l’identité unique de nos produits, comme nos joncs tréfilés. Chaque pièce est issue d’une longue chaîne de fabrication, maîtrisée par des artisans qui ont la passion du bijou.
A travers la qualité de ses pièces, Saunier véhicule les valeurs de la bijouterie, de la fierté des équipes qui ont réalisé les collections à l’émotion concentrée dans chaque création.

ERIC LEFRANC : Les détaillants auxquels nous avons présenté la collection, ont réservé un accueil très positif à Saunier. Sa fabrication soignée Made in France avec un positionnement prix légèrement supérieur au marché, lui confère une valeur perçue supérieure.

L’OHB : Vous avez développé une vraie politique de marque autour de Saunier.

ERIC LEFRANC : En effet, nous avons utilisé notre expertise de marque acquise avec les Georgettes, qui ont ouvert la voie d’un concept réussi. Fort du succès des Georgettes, nous avons gagné du temps et pris les bonnes décisions concernant notre deuxième marque.
Nous lançons avec Saunier, une identité de marque forte, portée par le coeur de la maison ardéchoise ancestrale.

QUENTIN LE GALLO : Notre logo vert profond avec le «S » qui évoque les maillons d’une chaîne rappelle l’Ardèche et la fabrication des chaînes.
L’environnement de marque ; packaging et le merchandising, a été travaillé avec le plus grand soin pour mettre en lumière notre savoir- faire et le soin apporté à la fabrication de nos collections.

L’OHB : Comment allez vous communiquer et distribuer Saunier ?

QUENTIN LE GALLO : Nous nous appuierons sur les réseaux sociaux, le marketing d’influence, les relations presse et les partenariats avec les bijoutiers pour faire connaître la marque.
Nous organiserons des événements de lancement avec des influenceurs et privilégierons les opérations avec nos clients bijoutiers pour valoriser notre savoir-faire.

L’OHB : Sur quel salon exposez-vous vos collections ?

ERIC LEFRANC : Nous présentons Saunier sur les péniches des Journées d’Achats, les 19 et 20 janvier 2020 et la marque sera lancée auprès des consommateurs au printemps.
C’est un projet passionnant et nous sommes très heureux de le faire partager.

L’OHB : Combien de services regroupez-vous à Paris ?

ERIC LEFRANC : Notre nouvelle adresse parisienne réunit une cinquantaine de salariés. Nous avons choisi de regrouper à Paris le marketing, la création, la communication, le digital, le commercial, l’export et les fonctions juridique… Nous avons conservé en Ardèche le bureau industriel, la manufacture, la plateforme logistique et le centre administratif et financier, soit 240 salariés. Altesse demeure la plus grande manufacture de bijoux en France.

L’OHB : Où sont fabriquées vos collections de bijoux ?

E LEFRANC : 75 % de la production de bijoux est réalisée dans nos ateliers en Ardèche, contre 25 % dans nos ateliers en Thaïlande, spécialisés dans la fonte à cire perdue et le serti. En 2014, à la reprise, c’était 50/50. Nous possédons en Ardèche une expertise unique dans le domaine du plaquage de l’or et nous sommes en train de mettre en oeuvre de nouvelles technologies « maison » qui nous permettront d’améliorer encore plus la qualité de nos produits. Fort de notre expérience unique, nous voulons capitaliser sur le made in France, sur notre savoir-faire transmis de père en fils depuis trois générations, à la qualité irréprochable.

L’OHB : Quelles sont les clefs de votre succès ?

ERIC LEFRANC : Le nerf de la guerre, ce sont les produits et le marketing axé sur le développement de nos marques et concepts. Nous avons lancé le concept des «Georgettes », dont le succès a redynamisé la société. Avec Saunier nous lançons une marque de produits intemporels et modernes, dont la vocation est d’être reconnue pour sa qualité et son attachement au savoir-faire de nos régions.

L’OHB : Quel soutien apportez-vous aux détaillants pour les aider à vendre ?

ERIC LEFRANC : Sensibles aux besoins des bijoutiers, nous avons bien compris leurs attentes. Ils ont besoin d’augmenter le trafi c dans leur point de vente, de se différencier par rapport à la concurrence, et de fidéliser la clientèle en lui offrant la meilleure expérience client.
C’est ce que nous avons apporté avec Les Georgettes et que nous apporterons avec Saunier.
Les marques de la maison Altesse offrent aux détaillants des collections uniques conçues par nos stylistes, haut de gamme mais accessibles, une communication adaptée, un contenu digital et une présence active sur les réseaux sociaux : de quoi toucher les différentes cibles, de la cliente classique à la nouvelle génération.

L’OBH : Comment se porte l’activité de la maison Altesse et Les Georgettes ?

ERIC LEFRANC : Avec Les Georgettes, la maison Altesse est redevenue numéro un sur le segment du bijou accessible chez les HBJO en France, devant Pandora et Swarovski. C’est une réussite française dont nous sommes fiers. Les Georgettes continuent à se développer en France avec la mise en place de Shop in Shop, chez ses clients HBJO et à compter de 2020 avec des boutiques en franchise. A l’export, nous avons développé un réseau de distribution multimarques dans les principaux pays européens. Nous développons aussi notre activité sur le grand export avec une boutique à Shanghaï et Tokyo, ainsi que de nombreux corners en Asie. Notre bureau de style continue à innover et nos collections 2020 nous laissent présager une très bonne année pleine d’audace, de créativité et de croissance.
Avec le lancement de Saunier, nous entendons retrouver notre position de leader sur le marché de la bijouterie essentielle et tout particulièrement sur le plaqué or, où nous avons un savoir-faire inégalé. N.K.

www.lesgeorgettes.com

Leave a reply