Accueil » Bijouterie-Joaillerie » FORMATION bijouterie-joaillerie et horlogerie : LYCÉE PASTEUR à Nice

FORMATION bijouterie-joaillerie et horlogerie : LYCÉE PASTEUR à Nice

FORMATION bijouterie-joaillerie et horlogerie : LYCÉE PASTEUR à Nice
Le Lycée Pasteur de Nice est spécialisé dans les Métiers d’art et de la mécanique de précision. Il dispose d’une section HBJO qui forme des jeunes aux métiers de la bijouterie et horlogerie. Le sésame pour y entrer est la motivation. Présentation par Nathalie Garrigues, Proviseure de l’établissement.
L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Quelles sont vos formations HBJO ?

NATHALIE GARRIGUES : Notre section HBJO forme des CAP et BMA en bijouterie et horlogerie.
Nos élèves CAP sont issus de la filière générale. Après la 3e, selon leurs vœux ils peuvent candidater chez nous. L’affectation se fait ensuite selon les résultats.
Les BMA proviennent essentiellement de notre filière CAP et d’élèves externes sur dossier et lettre de motivation. Ces formations durent deux ans.

L’OHB : De quelle région viennent vos élèves ?

N. GARRIGUES : Essentiellement de l’académie de Nice, beaucoup viennent du Var et plus largement d’une zone entre Menton et Marseille. Nous avons la chance d’avoir un internat ce qui nous permet d’accueillir aussi des élèves venant de loin.

L’OHB : Sur quels critères sélectionnez- vous les élèves candidats ?

N. GARRIGUES : Parmi les meilleurs dossiers CAP, on va rechercher les candidats ayant une vraie motivation pour les métiers d’horloger ou de bijoutier. C’est une condition essentielle de la réussite dans ces métiers. Mais avec la réforme scolaire qui interdit le redoublement en collège, nos élèves sont de plus en plus jeunes. Il est difficile d’apprécier la motivation de ces adolescents de 14-15 ans pour des métiers aussi exigeants.

L’OHB : Combien avez-vous d‘élèves par session ?

N. GARRIGUES : En première année et terminale de CAP, nous avons 24 élèves. Et 12 en BMA. Une partie des élèves de CAP se réoriente après la première année de CAP quand ils se rendent compte qu’ils ne sont pas faits pour ce métier. C’est pourquoi la recherche d’une vraie motivation est essentielle dans notre procédé de recrutement. Pour s’en assurer dans l’avenir, nous allons demander la création d’une commission délocalisée pour choisir les élèves les plus motivés et éviter les orientations par défaut.

L’OHB : Quels sont les débouchés après obtention de leur diplôme ?

N. GARRIGUES : Quelques-uns trouvent du travail en boutique à Nice et alentours. D’autres ouvrent un petit atelier de créations ou leur propre boutique. Bien calibrée, la plupart de ces initiatives connaissent le succès. Enfin, parmi les plus passionnés par leur métier, certains n’hésitent à migrer dans des régions qui proposent plus de travail en HBJO comme L’Ile de-France ou le Nord-Est.

L’OHB : Le Lycée est ouvert à l’international et participe à de nombreux projets.

N. GARRIGUES : Oui, la section HBJO a construit un beau partenariat avec l’école de bijouterie de Valenzia en Italie. Nous organisons un concours régulier de bijouterie entre les deux établissements.
Plus original, est notre collaboration avec le chef étoilé Maoro Colagreco du restaurant Le Mirazur. Notre projet est de décorer les ronds de serviette et créer de jolies épingles à cravate pour les serveurs.
Nous participons aussi régulièrement au concours du Meilleur Apprenti de France avec des résultats dont on peut être fiers : 2 à 3 apprentis distingués chaque année.
Tous ces projets stimulent et récompensent la motivation de nos élèves. M. T.

Lycée Pasteur
25, rue Professeur Delvalle
06000 Nice
04.93.62.77.90

www.lyceepasteur.fr

Leave a reply