Accueil » Initiatives » L’UFBJOP, la FH et l’UBH se penchent sur la sécurité HBJO

L’UFBJOP, la FH et l’UBH se penchent sur la sécurité HBJO

sécurité HBJO - Cambriolages et braquages : des chiffres en baisse, mais les représentants de la profession restent actifs et vigilants.
Cambriolages et braquages des horlogers-joailliers : malgré des chiffres en baisse, les représentants de la profession restent actifs et vigilants.

En décembre 2018, l’UFBJOP, la FH et l’UBH ont signé une convention de partenariat avec le Ministère de l’Intérieur afin de renforcer la sécurité des personnes et des biens au sein de la profession. L’ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales) annonce, pourtant, plutôt une bonne nouvelle : les chiffres de la délinquance (vols, agressions) dont souffrent les horlogers-bijoutiers ne cessent de diminuer.

Une sécurité mieux organisée, une meilleure traçabilité des bijoux, l’encadrement légal plus strict des reventes de métaux précieux (dont l’écoulement de produits volés) et des paiements en liquide sont les principales raisons évoquées par l’ONDRP pour expliquer ces résultats.

Faire circuler l’information

Toutefois, la vigilance ne doit en rien se relâcher et de nouvelles formes d’escroquerie et de délinquance voient le jour. C’est pourquoi les trois principales instances représentant les HBJO ont signé à la fin de l’année dernière une convention afin de faire circuler l’information en matière de sécurité de façon plus fluide, plus immédiate et de planifier des actions de  prévention et de sensibilisation à toute forme de délinquance en direction des HBJO.

Cette initiative se concrétisera à trois niveaux sur le territoire

Le premier verra la création au niveau national d’une DCS (Délégation aux Coopérations de Sécurité) qui sera l’interlocutrice privilégiée des organisations professionnelles. Au niveau régional, un interlocuteur sera également désigné pour répondre aux demandes des organisations professionnelles et mettre en place des mesures adaptées et harmonisées sur l’ensemble du département. Enfin sur le plan local, un suivi des détaillants HBJO sera confié à un référent en matière de sécurité.

Ces nouvelles mesures viennent renforcer un dispositif déjà existant

Ce dispositif est concentré sur l’adaptation de la protection policière aux spécificités de la délinquance locale, sur une meilleure utilisation des caméras de vidéosurveillance en fonction de l’exposition aux risques, sur la coordination entre les polices municipales et sur le renforcement de la surveillance en période de stocks importants.

Elles ne doivent pas faire oublier qu’au niveau individuel, la vigilance constante et le respect de toutes les consignes de sécurité restent le maître mot de la protection et de la sécurité dans le secteur exposé et sensible de l’horlogerie-joaillerie. I.H.

https://inhesj.fr/ondrp

Leave a reply