• Laser ELECTROLASER
  • Badeco, nouveau poste de polissage tout en un
  • MPULSE30
Francéclat a créé un Prix de l’Innovation Digitale et récompensé le 18 février dernier les lauréats de cette première édition. Cinq sociétés innovantes, ont été primées.

La soirée organisée par Francéclat – Prix Innovation Digitale – se tenait dans les locaux de Villages by CA, accélérateur de startups situé au cœur de Paris. Cet endroit hautement symbolique est révélateur de l’importance que prend le digital dans tous les secteurs, y compris celui des HBJO. Animée par le journaliste de France Info Jérôme Colombain, spécialiste des nouvelles technologies. Ainsi une table ronde rassemblait des acteurs du monde digital, Nathalie Rastoin, présidente d’Ogilvy Paris, Denis Jacquet, fondateur et président de Day One Event et David Lacombled, président de la Villa Numeris.

Il a été rappelé qu’un développement des outils numériques dans une entreprise, quelle que soit sa taille, ne se conçoit pas sans une stratégie numérique. Par ailleurs, la recherche du grand nombre de contacts n’est pas forcément pertinente dans le secteur du luxe qui nous concerne. En effet avoir une cible réduite, bien ciblée et haut-de-gamme est la stratégie payante.

En premier lieu, après avoir rappelé que 45 % des entreprises n’ont aujourd’hui toujours pas de site Internet, Denis Jacquet, auteur du livre « Pourquoi votre prochain patron sera chinois », souligne l’importance du modèle chinois, très en avance dans l’e-commerce. Mais la solution est sans doute dans un modèle hybride, le fameux phygital. En effet le client est à la recherche de la facilité du digital et en même temps d’une expérience physique en boutique.

Certaines des start-ups récompensées le 18 février en offrent un bon exemple. Isabelle Bouilloux rappelle que Francéclat, dont elle est la directrice digitale, est là pour aider ses ressortissants à la prise en main des outils jusqu’à la conception d’une bonne stratégie digitale.

Les Prix Francéclat de la stratégie digitale 2018 et de l’initiative digitale 2018 ont ensuite été remis à 5 sociétés.

Prix de la Stratégie Digitale

Gemmyo

On ne présente plus Gemmyo, précurseur en 2011 d’un business model d’ecommerce de joaillerie caractérisé par l’absence de stock et la fabrication à la demande. Récemment, Gemmyo a ouvert des espaces à Paris et à Lyon, bonne illustration de la tendance au phygital.

Prix Spécial du Jury

Hegid

Autre exemple de phygital, Hegid innove avec la montre évolutive et modulaire, que le client essaye en boutique mais ne peut commander que sur Internet. La boutique est commissionnée sur les ventes ainsi que sur les accessoires du modèle, non présents en boutique.

J’aime J’aime et Algo Linked

J’aime J’aime propose des bijoux à la location. Pour un abonnement de 27 € par mois, la cliente reçoit 3 bijoux en plaqué or, en argent ou en vermeil d’une valeur de 200 € environ parmi un choix de 600 références. Ensuite elle peut décider de les garder en les achetant à – 20 % ou de les échanger après les avoir portés pour recevoir 3 nouvelles créations.
Algo Linked permet un ciblage précis de contacts à l’aide d’un algorithme sémantique. C’est pourquoi, pour les entreprises, il propose la diffusion de communiqués de presse à des journalistes en fonction de leur spécialité, des types de supports ou des zones géographiques choisies. Algo Linked fonctionne par un système d’abonnement et propose aussi la rédaction de communiqués de presse.

Prix de l’Innovation Digitale

The One AI

Fondé par 2 jeunes femmes dont la descendante de la dynastie Mellerio, joaillier installé à Paris depuis 1613, The One AI utilise un algorithme d’avant-garde pour cerner la personnalité et les souhaits du client avant de lui proposer des bijoux sélectionnés parmi les marques existantes.

Des expériences inspirantes et des innovations parfois inattendues. Alors à vos claviers ! Pour en savoir plus, découvrez chacun des gagnants sur son site Internet.I.H.

www.franceclat.fr