• Laser ELECTROLASER
  • Badeco, nouveau poste de polissage tout en un
  • MPULSE30
  • Appareils de polissage CREVOISIER

CESPPLUSSUR Un service de protection gratuit pour les professionnels Préfecture de Paris

Mardi 12 mai 2015, le nouveau site CESPPLUSSUR, concernant la sécurisation des commerces parisiens et des professions à risques de Paris, a été présenté à la Bourse du commerce lors d’une réunion sur la sécurité. Découverte.


La nécessité de CESPPLUSSUR

L’acronyme CESPPLUSSUR signifie : Commerces, Entreprises, Sociétés, Professionnels, Professions Libérales, USagers en sûreté. Depuis 2010, le Service de Prévention et de Police Administrative, le SPPAD, réfléchit à la manière de diffuser des informations de sécurité aux professions sensibles avec pour objectif, de dématérialiser certains supports d’information généralistes existants et de les personnaliser en fonction du public ciblé. L’idée d’une plateforme de conseils de prévention régulièrement mise à jour permettant de faire le lien avec les professionnels était lancée. Un premier site CESPPLUSSUR fut créé en 2011 et concerna d’abord les trois premières professions à risques identifiées : les bijoutiers, buralistes, et pharmaciens, pour leur fréquence des vols et agressions. Mais l’intérêt manifesté par d’autres professions, commerces de proximité, médecins, etc, a conduit le SPPAD à ouvrir largement CESPPLUSSUR et à le proposer à tout professionnel, de Paris et petite couronne (92, 93, 94) souhaitant des informations pour mieux sécuriser leur activité.

Conseils de sécurité et réglementation
Sur CESPPLUSSUR, les bijoutiers trouveront un rappel de la réglementation en vigueur concernant l’obligation de « prendre les mesures permettant d’éviter les risques manifestes pour la sécurité et la tranquillité des locaux » pendant les heures d’ouverture au public, et de sécuriser leur stock commercial si celui-ci a une valeur égale ou supérieure à 106 750 euros hors taxes. Mais surtout le site propose des conseils de sécurité, très concrets, « Comment sécuriser son coffre-fort », « attitudes à prendre par le personnel en cas de braquage »,…, que les adhérents peuvent trouver dans la rubrique « Bijouteries ». D’autres informations, ou actualités, peuvent être reçues par SMS. Cette formule SMS a l’avantage, d’être averti en temps réel, de faits ou d’événements pouvant concerner le professionnel dans les heures qui suivent.

Exemples
À Paris 1er, deux hommes ont demandé à un bijoutier de leur confier une bague pour mieux l’observer. Après l’avoir manipulée (ainsi que son écrin), ils repartent sans l’avoir achetée et promettent de revenir. Quelques jours plus tard un autre client demande à voir la même bague. Le responsable s’aperçoit alors que cette dernière a été substituée et remplacée par une imitation. Conseil. Vérifiez toujours avant le départ d’un client que le bijou n’a pas été « échangé » par un autre. Sauvegardez les enregistrements vidéo et remettez-les aux enquêteurs lors de votre dépôt de plainte. Ou encore, recevoir le signalement d’un voleur par ruse en train de sévir dans un périmètre donné, peut mettre en alerte les commerçants de la zone concernée. C’est vraiment de la sécurité au quotidien. Pour recevoir des SMS personnalisés, il suffit d’adhérer au dispositif.

Inscrivez-vous, c’est facile et gratuit
Pour découvrir le site, tapez : www.cessplussur.fr
Pour vous inscrire aux SMS, contacter votre commissariat local ou appeler la Mission Prévention Communication au 01 42 76 15 30. Faites un geste de prévention, parlez-en autour de vous.