Accueil » Horlogerie » LIP Réinterprétations inédites

LIP Réinterprétations inédites

LIP montre GIGN - Chez LIP, le succès est au rendez-vous avec ses lignes classiques et séduisantes jusque dans leurs réinterprétations inédites.
« Rien ne se fait sans passion » aimait à dire Fred Lip. Animée par une passion toujours aussi vive pour les montres et l’innovation, la marque horlogère française continue de surprendre et de renaître, sans jamais oublier son passé. Chez LIP, le succès est au rendez-vous avec ses lignes classiques et séduisantes jusque dans leurs réinterprétations inédites. Entretien avec Pierre-Alain Bérard, responsable du développement de Lip.

L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Vous ouvrez la saison avec de nouvelles surprises ?

Pierre-Alain Bérard : Oui en effet. Nous sommes très fiers d’une nouvelle collaboration, qui donne toute sa valeur à la marque. A la demande du GIGN, nous avons réalisé un modèle spécifique, parfaitement adapté à ce corps d’élite. LIP montre GIGN. Pour cette collection unique, nous sommes partis de la Grande Nautic Ski, héritée de la légendaire Nautic Ski et revisitée dans un diamètre de 41 mm. La Nautic Ski n’est pas une montre de plongée comme les autres.

Elle a marqué l’histoire de l’horlogerie française, avec sa fameuse lunette tournante intérieure, son boîtier dit « compressor » et son verre épais très bombé. Produite au printemps 1967 pour les 100 ans de LIP et révélée lors des Jeux olympiques de Grenoble en 1968, elle a été la première montre française étanche à 200 mètres. LIP montre GIGN.

Adoptée par Eric Tabarly puis par l’équipe du Commandant Cousteau, elle est dotée d’un mouvement automatique. Il fallait cette montre comme point de départ de la série GIGN. Nous l’avons imaginée et redessinée en tenant compte de toutes les contraintes des groupes d’intervention qui ont besoin d’une montre résistante, sportive et efficace. Étanche jusqu’à 200 mètres, très lisible avec ses index en superluminova, elle est composée d’un verre saphir et a fière allure dans sa boîte en acier, couleur canon de fusil. Son boîtier massif et son fond vissé épais sont là pour conforter l’impression de solidité qui se dégage de la montre. Elle est garantie 2 ans.

L’OHB : Est-ce une série limitée ?

P.-A. Bérard : Oui, La série GIGN est limitée à 452 exemplaires. Elle est proposée en premier lieu aux membres du GIGN. Puis 200 exemplaires environ sont ensuite destinés au grand public. Elle est vendue 699 euros.

L’OHB : Comment s’est déroulée votre rencontre avec ce corps d’élite ?

P.-A. Bérard : Très bien, même si au premier abord, j’ai été très intimidé par la carrure impressionnante de mes interlocuteurs. La personne, en charge du projet, m’a exposé les attentes d’un groupe d’intervention. Nous avons travaillé pendant un an sur ce projet. LIP montre GIGN. Puis nous avons présenté notre prototype qui a rapidement été validé. LIP est très fier de continuer à marquer l’histoire française de son empreinte horlogère.

L’OHB : Vous avez d’autres projets en cours ?

P.-A. Bérard : Nous allons remettre l’accent sur une collection design, la Roger Tallon Collection. Appelé, comme six autres designers, pour redonner des couleurs à la marque après les événements sociaux de 1973, Roger Tallon a imaginé en 1975 une montre et une collection ergonomique. Véritable icône pour tous les connaisseurs et passionnés de design, la montre Mach 2000 surprend par sa forme et son design général. A plus de quarante ans, elle séduit et étonne toujours autant.

La Mach 2000 classique avec sa couronne boule à deux heures, la Mach primaire et ses remontoirs aux couleurs primaires sont autant de succès que l’on souhaite continuer à exploiter. Identifiables et révolutionnaires à leur époque, elles font partie des incontournables de LIP. Pour les dames la Mach Mini déclinée en trois ors, puis la Mach Mini Square sont de ravissantes déclinaisons de la Mach dans une version féminine et contemporaine.

L’OHB : Y a-t-il un autre modèle phare que vous souhaitez revisiter ?

P.-A. Bérard : La Big TV est retravaillée en grand modèle. Créateur de génie, Roger Tallon a su s’affranchir des formes classiques de l’horlogerie pour en faire des objets de design. La big TV puise son inspiration dans le téléviseur Téléavia P111 dessiné par Roger Talon. Un autre de nos modèles phare a été revisité pour les femmes. L’Himalaya en version automatique en 29 et 35 mm de diamètre. L’Himalaya est une valeur forte dans nos collections. Les femmes qui aimaient l’emprunter aux hommes, pourront porter la leur.

L’OHB : Quels sont vos prochains rendez-vous avec les détaillants ?

P.-A. Bérard : SMB expose ses collections aux Journées d’achats, en septembre à Paris, ainsi qu’au salon de Hong Kong. N.K.

www.lip.fr