Accueil » Horlogerie » L’industrie horlogère allemande

L’industrie horlogère allemande

Beaucoup plus jeune que son aînée suisse, l’industrie horlogère allemande n’a cependant rien à lui envier. Sa rigueur, son authenticité et son excellence lui ont permis de développer des caractéristiques qui en font un acteur de poids dans le monde fermé de l’horlogerie de grande précision. Les marques allemandes ont toutes en commun d’avoir franchi des montagnes, résisté aux traumatismes de la guerre et de l’isolement qui a suivi, d’avoir rejailli de leurs cendres, pour renaître encore plus belles, et plus fascinantes. Askania en est un bel exemple. Tout comme les autres belles marques allemandes, elle a subi les aléas de l’histoire. Née à Berlin en 1871, de l’idée originale de Carl Bomberg, fils d’horloger et élève de Carl Zeiss, de créer une manufacture spécialisée dans la fabrication d’instruments de grande précision, Askania a équipé toute l’industrie aéronautique naissante, des avions aux pilotes. A cette époque, ses montres comme ses horloges de bord révolutionnent la navigation, la recherche et les expéditions scientifiques. Grâce à ses nombreuses innovations et une grande rigueur technique, Askania, marque mythique pour tous les aviateurs, devient la manufacture aéronautique la plus importante d’Allemagne. Aux premières heures de l’aviation, presque tous les appareils étaient équipés d’instruments de bord Askania, réputés pour leur grande fiabilité : compas, altimètre, indicateur de virage, horloges de bord, montres d’aviateurs. A cette époque ils étaient de première importance car la seule sécurité reposait sur les instruments de mesure. Confiante dans son savoir-faire, et désireuse de se tailler une place parmi les grands constructeurs aéronautiques.