Accueil » Horlogerie » L’HORLOGERIE ET LA MÉCANIQUE D’ART INSCRITES AU PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ

L’HORLOGERIE ET LA MÉCANIQUE D’ART INSCRITES AU PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ

L’HORLOGERIE ET LA MÉCANIQUE D’ART INSCRITES AU PATRIMOINE DE L’HUMANITÉ
Horloge POP UP debout UTINAM Besançon Bois & Noir Mat
Les savoir-faire en mécanique horlogère et en mécanique d’art ont été inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. La société française UTINAM a été l’un des artisans de cette reconnaissance.
Consécration et reconnaissance du savoir-faire horloger français

En décembre dernier, les savoir-faire en mécanique horlogère et en mécanique d’art ont été inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, grâce à la candidature conjointe de la France et de la Suisse. UTINAM Besançon, spécialiste français de l’Art mécanique horloger depuis 1993, a été l’un des artisans de cette candidature par l’entremise de son fondateur Philippe Lebru, inventeur plusieurs fois primé. « Lorsque l’équipe de Grand Besançon Métropole m’a appelé pour m’associer à la candidature, j’ai tout de suite été séduit par l’idée d’une reconnaissance internationale de ce territoire unique au monde, où nos deux peuples partagent une même identité culturelle. Une terre où des valeurs telles que la poursuite de l’excellence, la persévérance, la créativité, la dextérité et la patience abolissent les frontières. » a déclaré Philippe Lebru.

UTINAM, connue dans le monde entier

La société UTINAM située à Besançon, au cœur du pays horloger français, est connue dans le monde entier pour ses horloges monumentales et spectaculaires. Elle fabrique entre 80 et 100 pièces par an. Devenue un fl euron de l’art mécanique horloger de prestige, UTINAM est un symbole de réinvention extravagante et contemporaine de la traditionnelle horloge comtoise avec ses sculptures de métal ultra-sophistiquées, génies de complexité mécanique et trésor de précision. La maison franc-comtoise se verra attribuer le Grand Prix Lépine toutes catégories ainsi qu’une Médaille d’Or en horlogerie au Salon de l’Invention de Genève, pour son mouvement suspendu à équilibrage automatique.

Majestueuses œuvres d’art

C’est d’ailleurs dans la ville de Calvin que trône l’une des horloges monumentales de UTINAM, comme à Paris, Zurich, Besançon et Tokyo. L’horloge de la gare de Besançon affiche l’heure en même temps que la démesure de son audace : 6 tonnes, 6 mètres de haut, insérée dans un poteau de onze mètres, un pendule de quatre mètres et des roues apparentes jusqu’à trois mètres de diamètre. Clin d’œil de taille à son inspiration ferroviaire, l’énergie nécessaire à son fonctionnement est simulée par un rotor de moteur TGV. Ces majestueuses œuvres d’art s’illustrent par le grain de folie qui anime leur créativité débridée et qui a révolutionné le design horloger contemporain au début des années 2000. Mais elles doivent aussi leur succès à la complexité de leurs rouages où l’infiniment petit le cède au gigantisme. Si les horloges parquet ou murales coûtent entre 4 400 et 14 000 €, le prix des horloges monumentales, pièces uniques, va de 100 000 à 4 millions €.

Des icones de créativité et d’élégance

Galvanisé par ce succès et la reconnaissance internationale qui mettent sous les projecteurs les précieux savoir-faire horlogers français, Philippe Ledru va lancer plusieurs collaborations avec des créateurs internationaux qui revisiteront le modèle Pop-Up. La première collaboration a été réalisée avec l’architecte horloger Alain Silberstein et dévoilée en février 2021 à la MAD Galerie de Genève (suivront Dubaï et Taïpeh). Pop-Up, LALA et Hortence sont les trois modèles iconiques d’UTINAM. Des noms atypiques et malicieux pour des créations audacieuses et élégantes. La Pop-Up se définit par son esprit très sixties aux rouages bien visibles et se décline en couleurs vives en passant par des prunes ou gris béton jusqu’aux plus classiques noires et blanches. Côté matériaux, elle se compose de placages de bois naturels (loupe d’orme, bois exotiques…) et de métaux comme l’alu ou l’inox dans sa version « indus ». A l’inverse de Pop Up avec sa mécanique triomphante, LALA et Hortence ont une ligne très épurée, elles sont comme dotées d’un port altier. Leur long corps effilé surmonté d’un mouvement suspendu est équilibré par une masse visible à l’arrière. La complexité horlogère est ici mise en valeur par une esthétique cintrée, usinée à la perfection et réduite à l’essentiel. Horloges, montres, automates, les créations d’UTINAM révèlent un univers poétique et décalé à l’image de son fondateur : subversif, inventif, haut en couleur. I.H.

https://utinam.fr/

 

Leave a reply