Accueil » Horlogerie » Fiyta : Une marque horlogère de qualité en plein essor

Fiyta : Une marque horlogère de qualité en plein essor

La société BWD, (Bordeaux Watches Distribution) spécialisée dans la distribution horlogère de qualité, accompagne l’ascension de Fiyta, une marque chinoise d’exception, qui n’en finit pas de progresser. Entretien avec Denis Cram, fondateur de BWD et distributeur de Fiyta.

L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Fiyta exposait ses nouvelles collections à Baselworld. Comment s’est déroulé le Salon ?
Denis Cram, fondateur de BWD : Fiyta, leader sur le marché horloger chinois et placée au 5ème rang mondial, poursuit son ascension avec efficacité. Son pavillon à Baselworld affichait avec élégance la valeur de la marque entre une décoration en bois clair, aérée et conviviale dans le Hall 1 et des collections abouties, féminines comme masculines. La marque poursuit son développement avec une assurance et une régularité qui force l’admiration.

L’OHB : Quelles sont les nouveautés de Fiyta ?
D. Cram : Portée par une rigueur à toute épreuve, une qualité irréprochable et un sens esthétique très affuté, Fiyta poursuit le développement de ses collections qui séduisent tous les marchés. Lancée à Baseworld, Solo sa nouvelle collection pour Homme automatique arrive en France première quinzaine de juin. Équipée d’un mouvement automatique avec 60h de réserve de marche, une lunette céramique, un verre saphir antireflet, des lignes pures et tranchantes, un prix ultra-compétitif, elle a assurément tout pour devenir un best-seller. Dans la collection Extrême pour Homme, la nouvelle montre automatique anthracite soulignée de jaune, de 42 mm de diamètre, remporte un vif succès, malgré son prix qui s’élève à 690 €. Elle figurera sans doute elle aussi parmi les pièces les plus appréciées de la collection.

L’OHB : L’avez-vous sélectionnée pour le marché français ?
D. Cram : Oui, elle a déjà été remarquée par quelques détaillants français.

L’OHB : Les autres modèles sont-ils plus classiques ?
D. Cram : Les IN sont en effet plus citadines et plus raffinées avec leur absence de corne. Montées sur un bracelet cuir ou métal, elles se déclinent en 34 mm pour les femmes et en 42 mm pour les hommes. Leur cadran, décliné en bleu ou en blanc pour les montres masculines, ou en nacre et en brun chaud empierré pour les dames, donne toute la mesure du savoir-faire de Fiyta. Pour les dames, les Klovers, au cadran envahi d’un trèfle à quatre feuilles serti laissant entrevoir le mouvement automatique, ne peuvent que porter chance. Très originales tout en restant chic et sobre dans leur boîtier de 35 mm, elles posent un autre regard sur les montres féminines. Les Heartouching jouent avec les motifs gravés d’arabesques sur les cadrans de nacre. Avec leurs 30 mm de diamètre et leur premier prix à 230 €, les Floriography s’adressent à une clientèle de jeunes femmes à la recherche d’un style frais et élégant. Montées sur un bracelet rose pâle, rouge vif, double tour ou métal, elles proposent une montre facile à porter et intergénérationnelle. Les Young +, avec leur petit noeud de métal unique posé sur un des côtés du boîtier, affichent avec esprit un chic impertinent qui remportera sans aucun doute un vif succès auprès d’une clientèle de jeunes femmes actives. Les collections féminines Fiyta se sont bien étoffées, pour le plaisir d’une clientèle à la recherche d’une montre entre pièce horlogère et accessoire de mode.

L’OHB : Comment gérez-vous la distribution française des montres Fiyta ?
D. Cram : Je travaille avec une équipe de 4 commerciaux, qui s’étoffera bientôt à 6, dédiés au marché français. Sensibles aux besoins des détaillants, nous suivons et accompagnons de très près les attentes des bijoutiers. Les réassorts par exemple sont traités immédiatement et réceptionnés sous moins de 8 jours.

L’OHB : Distribuez-vous d’autres marques ?
D. Cram : Je travaille avec Emile Chouriet, Fromanteel et A.B.Art.

L’OHB : Participerez-vous à un salon français à la rentrée ?
D. Cram : BWD exposera ses marques horlogères à Paris, en septembre, lors de la Journée des Péniches, située sur les quais. Des navettes assureront des transferts entre Bijorhca et les Bateaux à roues. Je participerai également au salon Eclat d’Or en octobre à Arcachon.N.K.

www.bwd-france.com