Accueil » Horlogerie » Changement de nom pour la CFHM qui devient France Horlogerie

Changement de nom pour la CFHM qui devient France Horlogerie

Une nouvelle dénomination pour la Chambre Française de l’Horlogerie et des Microtechniques (CFHM).

L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Qu’est-ce-qui a motivé le changement de nom de la CFHM ?
Patrick Besnard : Créée en 1947, la Chambre Française de l’Horlogerie, élargie aux microtechniques en 1987, s’apparentait, par sa dénomination, à un cadre d’organisation patronale qui ne reflète plus du tout les activités menées. D’autant que connue sous le sigle difficilement compréhensible pour les non initiés, la CFHM ne gère pas de convention collective puisque les entreprises horlogères (fabrication ou réparation) dépendent de la métallurgie. Compte tenu du regain d’intérêt pour l’horlogerie en France, de l’évolution du nom de certaines organisations comme le Comité de liaison des industries de main-d’oeuvre (devenu France Industries Créatives), ou le Groupement des fédérations industrielles (devenu avec la fusion avec le Cercle de l’Industrie : France Industrie), le conseil d’administration a adopté le 5 juillet 2018 cette nouvelle dénomination : France Horlogerie.
L’OHB : Ce changement de nom correspond-il à une évolution de l’institution ?
P. Besnard : Avec cette nouvelle dénomination, France Horlogerie tient à affirmer une identité plus forte, compréhensible et moderne et à devenir le point de rencontre de la filière horlogère française : marques françaises de montres, en particulier les nouvelles nombreuses ces deux dernières années, fabricants de composants pour montres et fabricants d’horlogerie de gros volume (de l’horloge à l’enregistreur de présence). La référence aux industries du Temps couvre un spectre beaucoup plus large car il touche toutes les applications liées à la synchronisation et la précision/fiabilité horaires tant pour les objets connectés que pour des grands opérateurs publics (transports, électricité…) utilisant une base de temps. Elle rejoint le projet de Fondation du Temps déjà évoqué dans l’Officiel HB de Mars-Avril 2018. La référence aux microtechniques – qui induit aussi la sous-traitance pour les industries du luxe – tient compte de la diversification des entreprises horlogères : gravure laser, usinage de matériaux durs, traitements de surface, polissage… L’adresse du site web institutionnel www.cfhm.com qui a aussi intégré une nouvelle version en chinois pour certaines pages est devenue depuis cet été : 
www.francehorlogerie.com, sans oublier le site grand public :www.lamontrefrancaise.com  M.T.
Contact
Patrice Besnard Délégué général France Horlogerie –
Industries du Temps et des Microtechniques (ex-Chambre française de l’horlogerie et des microtechniques)
22 avenue FD Roosevelt F 75008 PARIS
Tél. : 33 (0) 1 53 77 29 00