Accueil » Events & salons » Baselworld 2012 Les Français à Baselworld 2012

Baselworld 2012 Les Français à Baselworld 2012

salon horlogerie bijouterie joaillerie – Quelques 80 marques françaises d’horlogerie, de bijouterie et de joaillerie, soient 42 fabricants, exposent du 8 au 15 mars 2012 à Baselworld, où elles présentent leurs nouveautés.

14 fabricants de montres, bracelets et composants sont installés entre les halles 1.1, 1.0, 5.0, 5.1, et 3U. Les 28 autres, fabricants de bijouterie, joaillerie et négociants en pierres et perles, sont implantés dans les halles 2.0, 2.2, 3.0, 3.1, parmi lesquels 10 sont regroupés sur le stand « joaillerie de France » dans la halle 2.0. L’horlogerie française continue à plébisciter les chronographes pour les hommes, et les petits formats pour les dames. L’acier toujours très présent, est souvent agrémenté de finitions PVD ou IP, associé à de la céramique, de la résine, du silicone.

Le noir reste particulièrement prisé, mais associé au blanc, et au doré. Les multifonctions sont extrêmement recherchées, tout comme les complications adaptées aux différentes disciplines sportives : plongée, courses nautiques, rallyes automobiles, aviation,… Pour les bracelets, l’acier noirci, le caoutchouc ou la gomme, noirs également, assurent une excellente finition. Côté femmes, la technique de plus en plus appréciée, s’allie avec le raffinement. Le blanc prédomine, avec des boîtes acier, serties de diamants ou de pierres synthétiques, ou de la céramique blanche. La bijouterie- joaillerie puise son inspiration dans la nature : la faune, la flore, les mers, etc, sont des sources multiples.

Quant au style, la période Art Déco influence largement la création. Le diamant est toujours une valeur sûre, associée à l’or ou à l’argent. En duo avec le noir, diamants noirs, céramique, laque ou onyx, il associe précieux et chic. Le bijou masculin prend de plus en plus de place dans le paysage joaillier. Acier, titane, caoutchouc, fibre de carbone, céramique blanche ou noire, ils osent tous les mélanges dans un esprit précieux. SFM joue les bagues tournantes, Saint Honoré revisite ses classiques Opéra et Coloseo dans de nouvelles versions, Navitec garde l’esprit all black, Cobra décline sautoirs et montres plus sophistiquées, Bénitah le roi de la couleur plie et adapte la résine au gré de ses inspirations.

www.baselworld.com