Accueil » Economie » Tendances du E-commerce en 2019

Tendances du E-commerce en 2019

Chiffres du e-commerce digital 2019
Noyé dans un flot ininterrompu d’informations, le consommateur est plus que jamais volatil. Identifier les tendances du e-commerce 2019 c’est pouvoir cibler son message avec plus d’efficacité.

Le e-commerce connaît depuis quelques années une croissance de près de 15 % par an. La France compterait plus de 38,2 millions d’acheteurs sur internet, d’après l’Observatoire des usages internet à fin 2018*. L’évolution du e-commerce 2019 se distingue par ses vertus protéiformes, en lien avec les changements de consommation et de pratiques digitales. Il est donc important de se tenir informé.

Aujourd’hui le premier écran des consommateurs c’est le mobile D’ici peu, les ventes du e-commerce 2019 devraient y être réalisées en majorité. On estime que 54 % des ventes y seront réalisées d’ici deux ans contre un tiers actuellement. La stratégie à mettre en place doit prendre en compte l’ergonomie, la souplesse d’utilisation.

La navigation doit être aussi rapide que le paiement facilité pour que le consommateur puisse sélectionner son produit, commander et payer avec le maximum d’aisance.
L’affichage se doit également d’être dynamique et la « vitrine » présente sur les différents canaux d’usage. La version mobile et la version du site doivent donc être harmonisées. Il est essentiel que le consommateur identifie d’une manière intuitive le vendeur, sa marque et ses produits.

web apps » (PWA) pour mobile

Ce sont des applications mobiles diffusées sur le web. Elles permettent de réduire les temps de chargement. D’après Oxatis, agence de solutions
e-commerce, la PWA de Tinder est « 90 % moins lourde que l’application Androïd. » Plus que jamais à l’ère digitale, le temps c’est de l’argent. Dans ce contexte, fluidifier la circulation de l’information fait partie des stratégies à envisager.

Autre tendance, la recherche vocale

Avec les assistants personnels et autres enceintes connectées, les foyers s’habituent progressivement à la recherche vocale. Or, on ne recherche pas de la même manière selon que l’on écrit ou que l’on parle. Les requêtes émises vocalement s’avèrent être plus précises. Cela va impacter le référencement naturel. Le conseil d’Oxatis est donc de privilégier le référencement local, « 25 % des utilisateurs de la recherche vocale cherchent des adresses de proximité ». Cela va aussi exiger des vendeurs, un contenu. En la matière, un blog intégré peut faire la différence.

La vente B2B devrait connaître une forte croissance

Ce serait seulement 25 % des entreprises B2B qui disposeraient d’une solution e-commerce , alors que la majorité d’entre elles cherchent de la documentation en ligne. Par ailleurs, ce sont les grossistes qui recherchent une commande simplifiée, des méthodes de paiement et des pratiques fonctionnelles. La demande en e-commerce devrait donc s’accentuer pour les professionnels.

Les moyens de paiement on le constate représente une tendance de fond quand il s’agit de e-commerce. Désormais des solutions existent pour proposer des moyens de paiement fractionné. De quoi fidéliser sa clientèle, d’augmenter sa performance, encore faut-il que la rapidité, la simplicité et la commodité du mode de paiement soient au rendez-vous.
Parmi les autres tendances, notons la personnalisation.

Des recommandations personnalisées fines et précises peuvent faire la différence. Dans le e-commerce, chaque détail compte. Et encore plus demain, avec l’avènement de l’intelligence artificielle qui augure de nouvelles fonctionnalités digitales et une augmentation des données dont on imagine qu’elles seront exponentielles. F.F.

*Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France par. 4ème trimestre 2018, Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie. Médiamétrie, NetRatings et la Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance).

www.fevad.com

Leave a reply