Accueil » Economie » Réseau social : un nouvel eldorado !

Réseau social : un nouvel eldorado !

Pour les bijoutiers de quartier, comme pour les géants du luxe, de nouvelles opportunités marketing à découvrir. A la fin du 19e siècle, grâce au téléphone, le télémarketing est né. A la fin du 20e siècle, grâce à la démocratisation d’internet et des courriels, le mail marketing a fait la preuve de son efficacité. En ce début de 21e siècle, les réseaux sociaux révolutionnent les pratiquent marketing. Des sites auxquels chacun peut s’abonner et former des communautés pour partager ses vidéos, ses idées ou tout simplement les photos d’anniversaire, sont en passe de devenir le nouvel eldorado de la communication marketing. Des plateformes comme « Viadeo » compte aujourd’hui 8 millions de membres (principalement francophones), « FaceBook » avec plus de 140 millions à travers le monde, « Dailymotion » affiche plus de 14 millions d’inscrits ou le nouveau réseau « Twister » a déjà dépassé les 340 000 membres et 2000 nouveaux inscrits s’enregistrent tous les jours. En moins de deux ans, les réseaux sociaux ont été propulsés en première ligne dans de nombreuses campagnes de communication. Ce ne sont plus des éléments périphériques aux grandes opérations de marketing. Leur impact et leur efficacité les placent au cœur des stratégies médias. La marque Cartier pour sa collection « Love » a crée sur myspace.com/lovebycartier, une page ou elle offre des chansons romantiques en téléchargement libre. La page est suivie par 4000 «amis» qui sont autant de promoteurs de la collection. De nombreuses personnalités comme les chanteurs Sting, Eric Clapton et Lou Reed se sont « impliqués » pour cette opération de communication. L’impact de cette campagne est énorme. La collection « love » est un succès mondial, alors que sa diffusion ne s’est appuyée sur quasiment aucun des médias traditionnels. D’autres grandes marques du luxe ont aussi fait une entrée remarquée et instructive dans l’univers des réseaux sociaux. « Louis Vuitton » sur Facebook totalise déjà 149 345 fans (sur le même réseau, « Cartier mode » affiche 33 878 personnes en contact direct). Les montres Rolex ont choisi de laisser se multiplier les pages, on en compte donc plus d’une vingtaine et elles totalisent au moins 150 000 affiliés. La mode a dorénavant sont réseau social dédié. Il s’agit de « YkOne » et chaque jour de nouvelles plateformes se développent. Nous allons donc vous donner quelques repaires pour vous aventurer dans ce monde prometteur des réseaux sociaux, dernier avatar de la galaxie numérique. L’agence Sherpa Marketing a réalisé une étude européenne auprès des entreprises sur le thème : « Est-ce que les medias sociaux changent la manière dont vous communiquez ? ». Les grandes entreprises (> 500 employés) et les moins grandes (< 500 employés) ont répondu OUI à 76%. Ces chiffres ne surprennent plus personne, mais démontrent que la prise de conscience est rapide et globale. L’explosion du « social shopping » (avis de consommateurs) et du « social rating » (notation des produits et des entreprises) provoquent une mutation radicale dans les relations « entreprises/consommateurs ». Aucune marque ne peut ignorer ce phénomène car, en réalité, elles ne peuvent lui échapper. On voit de nombreux réseaux se créer sur des produits hors de la sphère d’influence des entreprises qui les fabriquent, généralement à l’initiative des consommateurs eux-mêmes. Ne pas mener une stratégie d’image dans ce domaine est une erreur qui peut avoir de lourdes conséquences. Certaines sociétés peuvent se voir dépossédées du contrôle de leur image. Il en va de l’e-réputation des entreprises, comme de celle des individus. Aux USA, mais aussi en Australie et en Angleterre, plusieurs campagnes qui ont aboutie à une image très négative de certains produits ont été initiées par des concurrents, via une intoxication des réseaux sociaux. Ces pratiques « d’actions de communication discrètes » se multiplient. La seule parade pour les entreprises est donc d’être active dans l’univers des réseaux sociaux. On peut citer en exemple, quatre vidéos où des personnes font éclater des grains de maïs en pop-corn en faisant sonner simultanément leurs téléphones portables. http://www.dailymotion.com/video/x5odhh_pop-corn-telephone-portable-microon_news L’annonceur à l’origine de cette campagne sur les réseaux sociaux, un fabricant d’oreillettes Bluetooth, a révélé qu’il se cachait derrière ce canular. Cette vidéo a amplifiée l’inquiétude des consommateurs vis à vis de leurs téléphones portables et des ondes qu’ils peuvent émettre. Quelques jours seulement après la mise en ligne des vidéos sur divers réseaux sociaux, elles furent téléchargées par des millions d’internautes. Le fabricant d’oreillettes Bluetooth a expliqué, laconique, que ses ventes ont connu dans le même temps une croissance « importante ». L’oreillette étant sensée protéger des ondes nocives des portables ! Les réseaux sociaux offrent des opportunités aux géants du marketing, de la mode, du luxe mais pas seulement. Ce territoire peut-être investi par les PME avec un fort retour bénéficiaire, pour la simple raison que l’investissement, pour réaliser des campagnes efficaces, reste très abordable. La prospection commerciale sur les réseaux sociaux est aussi un instrument très abordable et à haut potentiel. En tant que dirigeant de l’Agence de Web Marketing 3J Création, c’est un fait dont je peux témoigner personnellement. La page de notre Agence sur Facebook, nous a permis d’atteindre rapidement de nouveaux partenaires. Autres exemple, des Bijoutiers comme H. Gringoire ont constaté précisément l’intérêt d’être présent sur les réseaux sociaux. Mais pour être efficace, comme pour toutes actions de communication et de marketing, certaines règles sont à respecter. Les 8 règles fondamentales des réseaux sociaux La toute première règle à respecter est : « Ne jamais improviser ! ». Il est absolument nécessaire de bien définir ce que l’on attend d’une prospection ou d’une action de communication sur un réseau social. Vous devez définir précisément vos objectifs et les moyens que vous souhaitez mobiliser Seconde règle : « Ne pas se jeter sur le premier réseaux social qui passe ! » Chaque plateforme a ses spécificités. Les sites s’adressent à des types de populations très différentes les unes des autres. FaceBook est grand public, Viadeo est tourné vers les professionnels, LinkedIn est plus international et dailymotion est centré sur la vidéo… Troisième règle : « ne pas faire du neuf avec de l’ancien ! » Il faut être créatif car un nouveau média nécessite toujours de nouveaux contenus. Ne faites pas un « copier/coller » de vos plaquettes commerciales, cela provoquera un effet répulsif. Les Réseaux sociaux sont des médias d’un nouveau genre avec des codes de langages spécifiques. Les phrases doivent être simples, les paragraphes courts. Vous devez toujours aller à l’essentiel, soyez percutant et même provocateur. Les internautes ne lisent qu’en diagonale et veulent trouver rapidement les informations clés. Quatrième règle : « être complet pour être visible ! » Tous les réseaux sociaux offrent des « niches » où vous devez placer les informations qui vous concernent. Ces « niches » sont autant de drapeaux qui signalent votre présence aux internautes et aux moteurs de recherches. C’est grâce à ces drapeaux que vos clients viendront vers vous ! Il vous faut donc être attractif et bien connaître les sujets qui passionnent vos clients… Cinquième règle : « Soigne ton look coco ! » Un profil sur un réseau social est la première fenêtre que l’on ouvre sur quelqu’un, c’est donc le premier contact que vous aurez avec votre client… Les détails sont importants, l’esthétique est primordiale, les phrases signifiantes et précises, surtout pas de fautes d’orthographe, votre image doit être dynamique, les liens pointant vers des sites doivent être vérifiés régulièrement et mis a jour, les coordonnées parfaitement exactes… Sixième règle : « La vérité tu diras ! ». Comme en amitié réelle, les amis virtuels d’un réseau social attachent une grande importance à la sincérité et à l’authenticité des échanges. Une attitude trop fortement mercantile, où vous chercheriez à placer une prestation à tout prix, éloignera de vous les personnes les plus actives du réseau. Et justement, parce qu’il y a réseau et diffusion rapide d’informations, l’honnêteté dans les échanges est un gage de prospérité. Septième règle : » Tu ne diffuseras pas de pourriels ! ». Tous les internautes actifs râlent quotidiennement contre les « spam ». Devenir un diffuseur de spam sur les réseaux sociaux est un excellent moyen pour être mis rapidement en quarantaine. Dans cet univers virtuel, les informations s’échangent à la vitesse de la lumière ! Votre réputation est primordiale, c’est aussi votre capital ! Sur internet, rien ne s’efface jamais… Huitième règle : « Tu organiseras de manière efficace ton carnet d’adresse ». Chaque fois que vous entrez en contact avec un nouvel « ami », pensez à noter les informations le concernant : ses centres d’intérêts, sa tranche d’âge, son activité… La plupart des sites de réseaux sociaux proposent d’inscrire vos notes sous forme de « tags » liés au profil de vos amis. Une bonne gestion de votre carnet d’adresse vous permettra de cibler vos interlocuteurs et de rendre plus efficace vos diffusions d’informations. Sans cela vous vous retrouverez vite au milieu d’une multitude de contacts que vous ne pourrez faire fructifier.