Accueil » Bijouterie-Joaillerie » LA RÉALITÉ AUGMENTÉE : FUTUR TERRAIN DE JEU DU LUXE

LA RÉALITÉ AUGMENTÉE : FUTUR TERRAIN DE JEU DU LUXE

LA RÉALITÉ AUGMENTÉE : FUTUR TERRAIN DE JEU DU LUXE
Atomic Digital Design
Atomic Digital Design est spécialisée dans la réalité augmentée. Fondée par Antoine Vu et Gabriel Picard il y a 10 ans, l’entreprise qui compte une cinquantaine de personnes a aujourd’hui gagné ses galons dans le luxe en travaillant pour des sociétés comme Piaget, Dior, Lancôme ou encore un horloger de prestige. L’OHB a rencontré les équipes d’Antoine Vu.
Un nouveau langage ludique et viral

Les marques ont compris que l’expérience en réalité augmentée sur les réseaux sociaux avait un énorme succès auprès de la génération Z, bonne cliente du luxe et susceptible d’achats d’impulsion bien plus que ses aînés. Or ces expériences en AR (Augmented Reality), parce qu’elles sont interactives, ludiques et virales, incitent à l’achat ou du moins stimulent la notoriété de la marque bien plus qu’une campagne de communication classique. L’AR, qui superpose des animations virtuelles sur des images réelles, ne doit pas être confondue avec la Réalité Virtuelle (ou VR – Virtual Reality) qui projette l’utilisateur dans un monde imaginaire et occultant, souvent avec le port d’un casque.

Une technologie agile

Atomic Digital Design est l’un des principaux partenaires monde des plateformes Snapchat, Facebook, Instagram, 8th Wall, TikTok et son jumeau chinois Douyin. Dans ces univers, c’est la marque qui vient chercher le client pour l’inviter à vivre une expérience. Exemple, le virtual try-on. Sur l’application Snapchat, un collier Piaget vient se poser sur votre cou en taille réelle, des boucles d’oreilles suivent le mouvement de votre tête comme si vous étiez devant un miroir. Ou encore, si vous glissez le poignet derrière votre smartphone, la photo de la montre qui s’affiche sur l’écran se superpose sur votre poignet en taille réelle. Éloignez votre poignet, la montre virtuelle suit le mouvement, sa taille s’adapte. L’expérience est bluffante ! On se prend à rêver de pouvoir un jour faire des essayages sur les sites de marques de cette façon. C’est difficile, avoue Antoine Vu, car les systèmes ne sont pas vraiment compatibles.

Un univers immersif

Très interactive, l’animation permet aussi de créer des filtres ou de transporter l’internaute dans un univers onirique et feel good que l’on peut partager avec ses amis. La fonction crée ce lien de proximité instantané et ce sentiment d’immersion que les marques recherchent en permanence sans trop savoir comment s’y prendre. La crise sanitaire, en accélérant le développement du lien digital et des technologies pour y répondre, a accéléré l’apparition de ce genre d’expériences. Mais c’est indéniable, il manque encore à cette technologie prometteuse la capacité de sortir de l’univers du gadget pour s’insérer réellement dans le très haut de gamme. Ce monde virtuel-réel encore balbutiant a une réserve de créativité extraordinaire que l’univers du luxe adoptera forcément comme il l’a fait, après de longues hésitations, pour l’Internet puis le e-commerce. Podcasts et vidéos bien léchées pourraient bien se retrouver challengés. I.H.

https://fr.atomicdigital.design/

Leave a reply