Accueil » Bijouterie-Joaillerie » Les Nouveaux Bijoutiers à Mayotte

Les Nouveaux Bijoutiers à Mayotte

Les Nouveaux Bijoutiers à Mayotte
Les Nouveaux Bijoutiers, composés de plus de 170 points de vente indépendants, répartis sur le territoire français et réunis sous la même enseigne, installent une nouvelle boutique à Mayotte.
Qui aurait dit que les Nouveaux Bijoutiers allaient traverser l’Océan Indien et que sous l’impulsion d’un nouvel adhérent, ils s’installeraient à Mayotte ? Marcel Rinaldy, Président du groupe 3M qui gère de nombreux magasins dans différents domaines d’activité, de la parfumerie au textile, à la lingerie et à la restauration, a décidé d’étoffer son activité avec de la bijouterie-joaillerie- horlogerie. Devant la pauvreté de l’offre sur l’île en matière de bijoux précieux classiques, il a souhaité ouvrir une bijouterie à Mayotte, sous l’enseigne des Nouveaux Bijoutiers.
L’Officiel Horlogerie & Bijouterie : Quelle est votre activité ?
Marcel Rinaldy : Je suis président du groupe 3M Mayotte, qui compte plus de 85 employés, et je gère de nombreux points de vente à Mayotte. Des franchises comme Celio, des restaurants, des magasins de lingerie, des boutiques de textiles…
L’OHB : Pourquoi vous êtes-vous intéressé à la bijouterie ?
M. Rinaldy : A Mayotte, nous avons peu de boutiques de bijoux précieux classiques. Les seuls bijoux disponibles sont des créations traditionnelles, réalisées sur place par des bijoutiers locaux. Devant ce déficit, j’ai pensé qu’il serait intéressant d’ouvrir un point de vente avec des bijoux précieux à la pointe de la tendance.

L’OHB : Pourquoi souhaitiez-vous travailler avec les Nouveaux Bijoutiers ?
M. Rinaldy : Je ne voulais pas ouvrir de franchise. J’en fais l’expérience au quotidien avec mes franchises comme Celio dans le textile. Pour la bijouterie-horlogerie, je souhaitais m’adosser à un groupement reconnu, qui m’apporte son expertise, son savoir-faire, et me laisse une autonomie de gestion et d’organisation. J’ai eu un coup de foudre pour le groupement des Nouveaux Bijoutiers, et la rencontre avec l’équipe qui le dirige m’a conforté dans mon choix. J’ai tout fait pour les convaincre d’ouvrir un point de vente Nouveaux Bijoutiers à Mamoudzou, la capitale de Mayotte.
L’OHB : Quand inaugurez-vous votre point de vente ?
M. Rinaldy : Vers la fin mars. La boutique s’appelle Mzuri Sana, qui signifie « la plus belle d’entre toutes », un compliment dans la langue locale.
L’OHB : Comment allez-vous organiser votre magasin ?
M. Rinaldy : Mon associé qui est horloger, va gérer tout ce qui concerne l’horlogerie, tandis que notre acheteuse qui habite à Bordeaux, se chargera des commandes des bijoux. Nous allons donner une orientation très horlogère à notre boutique. Plus tard, lorsque la boutique sera rodée, nous ouvrirons un point de vente sous l’enseigne Nouveaux Bijoutiers dans l’espace duty free de l’aéroport de Mayotte. N.K.