• Salon FASHION PARIS mars 2024
  • Nouveau laser de soudure MS-3.5
  • Nouveautés WITSCHI
  • Badeco, nouveau poste de polissage tout en un
Hommage au passé Bulgari fête les 75 ans de Serpenti et Chaumet célèbre son âge d’or

Hommage au passé : Bulgari fête les 75 ans de Serpenti et Chaumet célèbre son âge d’or

Retour sur le passé de deux grandes maisons qui, à leur manière, célèbrent les années fastes de leur histoire, pour mieux aborder le présent et le XXIe siècle.

Symbole de puissance, le serpent appartient à la légende de Bulgari. Son icône Serpenti célèbre cette année ses 75 ans et revient sur toutes ses métamorphoses. Né en 1948, lorsque la maison a commencé à explorer l’horlogerie en s’inspirant du serpent, le premier Serpenti illustre l’innovation d’une époque qui a su adapter les codes de l’industrie au domaine des montres et des bijoux avec le bracelet Tubogaz.

Le serpent, du mythe à l’icône

Quand, en 1962, Elisabeth Taylor, alors en tournage à Rome pour Cléopâtre, découvre Bulgari, c’est le début d’une reconnaissance mondiale. «Le seul mot italien que Liz connaisse est Bulgari » racontait Richard Burton.

Au cours des années soixante-dix, Serpenti devient un emblème pour la Maison, il se décline en bijoux et ceintures et les personnalités ne jurent que par Bulgari. Puis la maison crée les premières montres à secret Serpenti, dont le cadran était dissimulé sous la tête de l’animal.

Le succès se poursuit au XXIesiècle avec Serpenti Viper aux lignes ultra-contemporaines, épurées et stylisées. En 2023, les Serpenti Misteriosi habillent leurs écailles de pierres précieuses, tandis que la collection anniversaire revisite les années cinquante avec des bijoux, recouverts de minuscules perles d’or.

L’ensemble très souple témoigne du talent de Bulgari pour transformer la fascination qu’exerce le serpent en pièces de joaillerie. Symbole de chic et d’élégance, Serpenti est devenu l’une des signatures de Bulgari.

L’âge d’or de Chaumet

De 1965 à 1985, Chaumet a aussi régné en maître sur la haute joaillerie. Pendant vingt ans, toujours à l’avant-garde, la maison a révolutionné les codes de la joaillerie, surfant sur les mouvements hippie, disco, punk, tout en puisant dans son histoire et son passé prestigieux.

À cette époque, son exploration créative ne connaît pas de limite et donne naissance à des pièces colossales, inattendues, virtuoses où l’audace et la liberté sont de mise. Chaumet fait preuve d’une modernité flamboyante en ouvrant avant l’heure son point de vente, l’Arcade, entre galerie de bijoux et concept store.

Ses créateurs, René Morin et Pierre Sterlé, mêlent avec humour et poésie, des blocs bruts de lapis-lazuli et de cristal de Baccarat aux pierres précieuses. Ils imaginent des bijoux sculpture et réinventent le travail du métal, poli vif ou martelé et craquelé.

En 1977, ils créent Lien d’Or, une collection qui figure encore aujourd’hui parmi les plus emblématiques de la maison. Les splendeurs du passé rejaillissent toujours sur le présent pour inventer le futur. N.K.