Accueil » Bijouterie-Joaillerie » Cahier des tendances : Influences 2017

Cahier des tendances : Influences 2017

« Influences 2017 » le nouveau cahier de tendances du Comité Francéclat s’articule autour de quatre courants de fond : les Prospectivistes, les Freedérateurs, les Glamdiateurs et les Digitalistes.

Véritable mine d’information, ce cahier présente les influences générales qui ressortent de l’étude réalisée pour le Comité Francéclat pour l’horlogerie, la bijouterie, la joaillerie et les arts de la table par le Cabinet international de prévisions de tendances Nelly Rodi. 10 stylistes et designers indépendants, 6 étudiants de l’École privée BJOP et 6 étudiants de l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art (ENSAAMA Olivier de Serres) ont participé à la réalisation de ce cahier de tendances. Un bel outil pour dynamiser la création.

Thème 1
Les projectivistes

En quête d’équilibre, d’expérimentation, et d’autonomie, ils cherchent l’essentiel, les bons gestes, les belles valeurs, les meilleurs produits. Nomades, ils sont attirés par les éléments naturels, rassurants et réconfortants, et cherchent à préserver les ressources de la terre. Ce sont des consommateurs modernes et sensibles.

Thème 2
Les freedérateurs

Vivre ensemble ! Venus du monde entier, ces nouveaux cosmopolites se mobilisent pour le collectif avec une joie de vivre communicative. Ils se rassemblent pour lutter contre l’exclusion, pour le respect mutuel, et sont capables de s’enrichir mutuellement. Pour les Freedérateurs, simplicité rime avec festivité.

Thème 3
les Glamdiateurs

Ces combattants rêvent, osent, fantasment pour déconstruire et construire de nouvelles mythologies, envisager de plus larges perspectives. Ils se projettent, font preuve d’astuce et d’imagination pour régénérer un système en perte de vitesse. Pour échapper au quotidien, ils inventent un univers théâtral, aux codes flamboyants qu’ils habillent de touches surréalistes en s’appuyant sur l’esthétique gréco-romaine.

Thème 4
Les Digitalistes

Créatifs, ludiques et connectés, les Digitalistes rêvent à de nouvelles performances. Fans de technologies intuitives, ils parient sur l’intelligence des objets connectés en réseaux. Ils aiment le jeu, la réalité augmentée et manipulent les données virtuelles. Imaginatifs, ils repoussent les limites du corps humain, pour en faire un corps mutant.