Accueil » Bijouterie-Joaillerie » Bijoux CN Paris : Un nouveau projet, Le réassort automatique

Bijoux CN Paris : Un nouveau projet, Le réassort automatique

Bijoux CN Paris : Un nouveau projet, Le réassort automatique
De belles collections, un moral d’acier, de nouvelles idées et de multiples projets, bijoux CN ne baisse jamais les bras dans les épreuves et entame une nouvelle année avec énergie et optimisme. Grâce à son travail et aux relations étroites qu’elle a su développer avec son réseau de distributeurs, la marque de bijoux accessibles en argent et plaqué or affiche une bonne santé et d’excellentes résolutions pour 2021.
Entretien avec François Baylet, Directeur commercial de Bijoux CN Paris.
L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Comment s’est déroulée la fin de l’année 2020 ?

FRANÇOIS BAYLET : Malgré le reconfinement en novembre, nous affichons de bons résultats et une année satisfaisante. Nous avons accompagné nos clients tout au long de la crise, entre les mises en place de collections et un soutien pour gérer au mieux les échéances de règlement. Certains bijoutiers avaient mis en place avec succès un système de Click and Collect. Quant à décembre, ce mois très attendu a permis à chacun de se rattraper. Le premier confinement a fait prendre aux bijoutiers la mesure du digital. Lors du deuxième confinement, ils étaient prêts à réagir en utilisant ces outils devenus indispensables au bon fonctionnement d’une activité commerciale. L’ensemble des bijoutiers qui se sont familiarisés avec internet, ont pu sauver la situation.

L’OHB : L’année 2020 a-t-elle été difficile pour Bijoux CN ?

F. BAYLET : L’année a été compliquée et très éprouvante. Nous n’avons pas ménagé nos efforts pour accompagner nos clients, les soutenir, garder le contact.

L’OHB : Comment allez-vous entamer l’année 2021 ?

FRANÇOIS BAYLET : Nous espérons que le cours normal des choses reprendra en 2021. Nous avons sorti notre nouveau catalogue de 600 pages sur lequel nous travaillons depuis mars 2020. Réalisé tous les deux ans, il recense l’ensemble de nos collections et s’avère être un outil de travail essentiel pour les détaillants, surtout en l’absence de salon. Malheureusement les salons de janvier, Les Journées d’Achats, Bijorhca, Vicenza pour l’export, ont tous été annulés. Si les conditions sanitaires s’améliorent, les Journées d’Achats se tiendront peut-être en mars et nous y participerons certainement car la fermeture des salons nous pèse.

L’OHB : Vous avez développé un nouveau projet de soutien pour les bijoutiers ?

FRANÇOIS BAYLET : En effet, nous allons proposer à nos clients un réassort automatique par ordinateur des pièces qui se vendent bien. Ce programme devrait faciliter la vie de nos clients et leur assurer un meilleur CA. En effet, nous avons constaté que les collections avaient une progression de 30 % si elles étaient réassorties régulièrement. En revanche, et c’est logique, si elles ne sont pas recommandées, le bijoutier perd des ventes.

L’OHB : Comment allez-vous organiser ce réassort automatique ?

F. BAYLET : En nous appuyant sur le journal des ventes hebdomadaires du bijoutier, nous pourrons organiser un bon réassort de ses produits Bijoux CN et ainsi améliorer ses ventes. Géré par nos équipes, ce programme est étudié et adapté pour chaque détaillant. Il tient compte de toutes les caractéristiques du client, de la taille de son magasin à sa localisation. Son objectif est d’améliorer la progression de CA du bijoutier qui grâce à une rotation optimisée de son stock, ne perdra pas de vente.

L’OHB : Quand ce programme sera-t-il prêt ?

F. BAYLET : Nous avons commencé à recenser les clients intéressés et sommes prêts à le lancer dès le mois de février. Les nouvelles générations de bijoutiers, connectées et à l’aise avec l’informatique, ont déjà approuvé ce projet. En plus d’une amélioration du CA, cette automatisation du réassort dégagera du temps pour nos clients.

L’OHB : Quels sont les thèmes des nouvelles collections de Bijoux CN ?

F. BAYLET : Très à la mode, les emmaillements des années 80, inspirent les créateurs cette année. Toujours à la pointe de la tendance, Bijoux CN a décliné tous les types de mailles, du trombone aux cordages avec ses effets de matières, pour les transformer en boucles d’oreilles, manchettes et colliers argent et plaqué or. Les pièces de petite joaillerie sont travaillées avec des finitions perlées ou tressées, pour un effet très raffiné. La couleur toujours présente se décline en agate bleue, en quartz rose, jaspe, et jade. Pour répondre à la rigueur de cette période difficile, les motifs ovales, tout en douceur et en délicatesse, composent des collections charmantes ornées de pierres serties clos. Nos collections tout argent réalisent un beau score. L’argent vieilli, tout métal ou orné d’agate noire accentue l’esprit citadin des joncs, bagues et pendentifs. Nous allons développer cette gamme pour les hommes et leur offrir en 2021 plus d’attention. Toutes les lignes inspirées des signes de zodiaques et des constellations fonctionnent également très bien.

L’OHB : Vos présentoirs évoluent-ils ?

F. BAYLET : Oui, bien sûr. La refonte de Success et Premium, les petits et grands formats de nos présentoirs, est prévue avec de nouveaux visuels.

L’OHB : Comment progresse votre marque Ana & Cha ?

F. BAYLET : La 2ème collection d’Ana & Cha, qui s’adresse à une clientèle jeune, avisée et pointue, a déjà reçu un très bon accueil. Ses formes organiques, ses effets de matières, ses mailles facettées plaisent beaucoup et ses bijoux stylés se portent en accumulation avec élégance, multipliant les associations de lignes et suggérant des collections évolutives. Avec déjà 180 implantations et un relais sur les réseaux sociaux, Ana & Cha poursuit son développement avec succès en 2021. N.K.

www.bijouxcn.com

Leave a reply